Documentaires

Au royaume des singes : Mignon mais classique


Au cœur d’anciennes ruines antiques perdues en pleine jungle d’Asie, vit Maya, une jeune macaque à toque pleine de ressources bien décidée à aider son petit à se faire une place dans ce monde. La vie peut s’avérer belle, la nourriture abondante et la sécurité assurée si tant est que l’on soit né au plus haut de l’échelle sociale. Mais pour ce nouveau-né et sa mère, la lutte est quotidienne. Il leur faudra beaucoup d’ingéniosité, de travail et un peu de chance pour espérer changer leur place dans le monde.

  • Réalisateur(s): Mark Linfield
  • Acteurs principaux: Raconté par Claire Keim
  • Date de sortie: 11/11/2015
  • Nationalité: Américaine
Un documentaire très beau mais déjà vu

Un documentaire très beau mais déjà vu

Après « Les ailes pourpres », « Pollen », « Félins », ou récemment « Chimpanzés » et « Grizzly », Disney nature nous propose cette fois une plongée en pleine jungle d’Asie, en compagnie des singes qui la peuple. Alors que « Félins » était une véritable réussite dans son immersion en abordant la hiérarchie et les conventions sociales de ses animaux. « Au royaume des singes » se propose de reproduire à nouveau la « recette » de Disneynature, où les images d’une beauté magistrale se mettant au service d’un propos écologique. narré par la comédienne Claire Keim, « Au royaume des singes » se regarde comme un conte pour enfants, et une alternative aux blockbusters pour ados et aux dessins animés. Ce millésime 2015 de Disney nature a ainsi le mérite de déployer une mise en scène très belle plaçant la nature au premier plan.

Si le film est visuellement très beau (on se sent en immersion dans cette jungle) et si les singes très mignons apportent au film un véritable intérêt, on peut reprocher au film une furieuse impression de déjà vu, et le tout est plombée par de nombreux défauts. A commencer par le défaut principal : une narration trop présente qui nuit à l’émotion du film (là où « Pollen » et « Félins » avaient le mérite de laisser les images parler pour elles). L’autre défaut, présent dans la plupart des Disney nature mais largement exacerbé, est ces commentaires anthropomorphiques (en clair, on donne des sentiments aux animaux, en les faisant parler ou en leur imaginant des histoires) parfois assez ridicules et qui nous sortent de la réalité du film. Au fond, un film qui ne sera pas inoubliable mais qui se regarde avec une certaine bienveillance pour la beauté des images, vraiment éblouissantes.


 

email
SCENARIO 58%
MISE EN SCENE 72%
PHOTOGRAPHIE 71%
BANDE SON 63%
APPRECIATION GENERALE 51%
Vote final

Très réussi visuellement, "Au royaume des singes" est aussi un documentaire extrêmement classique dans la veine des précédents Disney nature (Félins, Pollen, etc..) mais avec une narration trop présente qui écrase toute émotion. Mignon, mais déjà vu...

Note finale 63%