Nos avis Ciné

Xenia : notre avis


A la mort de leur mère, Dany et son frère Odysseas, 16 et 18 ans, prennent la route d’Athènes à Thessalonique pour retrouver leur père, un Grec qu’ils n’ont jamais connu. Albanais par leur mère, ils sont étrangers dans leur propre pays et veulent que ce père les reconnaisse pour obtenir la nationalité grecque. Dany et Ody se sont aussi promis de participer à un populaire concours de chant qui pourrait rendre leur vie meilleure. Ce voyage mettra à l’épreuve la force de leurs liens, leur part d’enfance et leur amour des chansons italiennes.

  • Réalisateur(s): Panos H.Koutras
  • Acteurs principaux: Kostas Nikouli, Nikos Gelia, Yannis Stankoglou
  • Date de sortie: 18/06/2014
  • Nationalité: Grecque
Un road-movie étonnant, servi par deux jeunes acteurs attachants !

Un road-movie étonnant, servi par deux jeunes acteurs attachants !

Que c’est inhabituel pour moi, de regarder un film grec (peut-être un des premiers). Mais le cinéma nous présente également l’occasion de découvrir des cinématographies différentes et souvent marginales. Aidé par une presse plutôt élogieuse, après sa présentation dans la sélection « Un certain regard » à Cannes, le pitch et la bande annonce s’annonçait plutôt intrigante. Et bien m’en a pris d’aller le voir! Car ce « petit » film (sans vouloir être péjoratif) se savoure telle une friandise (ou une sucette pour reprendre le petit plaisir gustatif de Dany) et se présente comme une belle découverte.

Aussi drôle que touchant, autant déjanté que profond, Panos H.Koutras nous invite, avec ce film, à partager le voyage atypique de ces deux frères radicalement différents (aussi bien physiquement que caractériellement), dont l’interprétation complémentaire par ces deux jeunes acteurs inconnus est impeccable!! Ces deux êtres affichent leurs fragilités rapidement, ce qui les rend de facto, particulièrement attachants. On comprend vite que le road-movie et la recherche du père ne sert que de prétexte en toile de fond pour réunir ces deux frères éloignés par la vie.

Une mise en scène appliquée pour une histoire touchante...

Une mise en scène appliquée pour une histoire touchante…

Koutras parvient avec sa mise en scène à dégager une atmosphère paradoxalement homogène, puisqu’elle allie la dure réalité sociale que traverse encore la Grèce (la xénophobie entre grecs et albanais, l’homophobie, la pauvreté lattante ou encore l’absence de repères familiaux) avec cet aspect fantastique (Dido, le lapin au départ vivant, se transformant en peluche puis plus tard, en peluche parlante géante porteuse de bons conseils, un peu à la Jiminy Cricket dans « Pinocchio »).

En jouant sur plusieurs tableaux avec habileté et en adoptant une mise en scène lumineuse, touchante et maîtrisée, Panos H.Koutras place, son pays, la Grèce comme le troisième personnage du film, aussi bien visuellement que socialement.

Tout n’est pas parfait dans ce film, en cause par exemple, de nombreuses longueurs qui alourdissent l’ensemble, et une fin un peu bâclée et moyennement crédible par moments, mais le film dégage une fraîcheur visuelle et une poésie terriblement attachante.

email
SCENARIO 77%
MISE EN SCENE 84%
ACTEURS 87%
AMBIANCE VISUELLE 85%
APPRECIATION GENERALE 78%
Vote final

Sympathique, touchant et drôle, "Xenia" nous marquera par son originalité dans l'approche du road-movie et sa fantaisie singulière de sa mise en scène.

Note finale 82%