Nos avis Ciné

Un amour impossible : Une fresque romanesque passionnante (En DVD depuis le 20 mars)


À la fin des années 50 à Châteauroux, Rachel, modeste employée de bureau, rencontre Philippe, brillant jeune homme issu d’une famille bourgeoise. De cette liaison passionnelle mais brève naîtra une petite fille, Chantal. Philippe refuse de se marier en dehors de sa classe sociale. Rachel devra élever sa fille seule. Peu importe, pour elle Chantal est son grand bonheur, c’est pourquoi elle se bat pour qu’à défaut de l’élever, Philippe lui donne son nom. Une bataille de plus de dix ans qui finira par briser sa vie et celle de sa fille. 
  • Réalisateur(s): Catherine Corsini
  • Acteurs principaux: Virginie Efira, Niels Schneider, Jehnny Beth
  • Date de sortie: 07/11/2018 (en DVD le 20 mars 2019)
  • Nationalité: Française

Après avoir été un succès en librairie, « Un amour impossible » est cette fois adapté au cinéma. Roman phare de Christine Angot, cette dernière s’est grandement impliquée dans l’écriture du scénario, tout en laissant une liberté totale à la réalisatrice Catherine Corsini et son équipe de tounage. « Elle a été d’un grand respect et nous a laissées complètement libres » confie la cinéaste. Fait assez incroyable, Angot et Corsini ne se sont jamais rencontrés, et leurs échanges se sont faits uniquement par courrier. « Elle a conservé un souvenir extrêmement précis de chaque chose, de tous les détails des lieux qu’elle a traversés. Son écriture était très appliquée et éclairante ; je sentais la droiture, la dignité, l’élégance et la pudeur de cette femme. Elle m’inspirait et je ne voulais surtout pas la trahir. […] J’ai fait lire ses messages à Virginie Efira je crois qu’ils l’ont beaucoup aidée. Mais malgré tout, même après l’adaptation du livre, après nos échanges, Rachel reste un mystère » poursuit Corsini.

« Un amour impossible », c’est donc « l’histoire d’un amour », comme l’explicite la chanson de Dalida, que l’on entend lors de la rencontre. Entre Philippe et Rachel, c’est le coup de foudre instantané. Deux personnes pourtant diamétralement opposés dans leurs racines et leurs ambitions. Rachel est croyante, vient de la campagne et rêve de se marier. Philippe vient de la ville, est quelqu’un de très cultivé, lit Nietsche et vit au jour le jour. Pourtant leur amour fou dans les premiers temps va se tourmenter et le film va déployer de grandes éllipses pour raconter la vie sous sa forme la plus naturelle et parfois la plus cruelle.

Dès les premières minutes, « Un amour impossible » adopte un ton romanesque, comme pour mieux épouser les grandes fresques sentimentales. La voix-off de la fille du couple (Chantal) qui naîtra quelques années après introduit l’histoire. De ce fait, on comprend vite que c’est autour d’elle que l’histoire va tourner. D’abord idyllique, cette histoire d’amour va vite tourner au vinaigre quand la personnalité ambivalente de Philippe va ressortir, quand son aversion pour le mariage et quand la naissance de Chantal va diviser profondément Philippe et Rachel. La mise en scène assez forte joue énormément de ce contraste entre la douceur de la photographie et la dureté du propos. Ainsi, lorsque Philippe annonce à Rachel qu’il ne veut pas se marier avec elle, le plan suivant, brutal, nous montre la naissance de Chantal, que Philippe ne va pas vouloir reconnaître. La narration de la naissance de Chantal est filmée d’une manière crue mais mis en scène d’une manière douce dans la photographie.

Le temps passe, et la plaie de la rupture n’est pas refermée pour Rachel. Les retrouvailles vont alors se transformer en nouveau cheminement de vue (Philippe vit avec une allemande et veut se marier avec). Ce drame tendu est construit comme un fil tendu sur plusieurs années, explore des thématiques très dures (l’inceste d’un père sur sa fille). Dans cette fresque sentimentale, Virginie Efira et Nils Schneider sont remarquables de justesse et de sensibilité. Si le film n’est pas dénué de quelques maladresses (le personnage de Virginie Efira semble ne pas vieillir pendant une bonne partie du film, alors que les autres personnages vieillissent à vue d’oeil), ou de certaines lenteurs, « Un amour impossible » délivre un ton sur la détermination, la transmission générationnelle, le drame familial, qui rendent ce film passionnant.

 

email
SCENARIO 73%
MISE EN SCENE 78%
ACTEURS 83%
PHOTOGRAPHIE 77%
BANDE SON 76%
APPRECIATION GENERALE 77%
Vote final

Adaptation de l'oeuvre de Christine Angot, "Un amour impossible" est une fresque dramatique sentimentale qui épouse tous les faits de vie (mariage, divorce, naissance, mort) avec une grande pudeur dans le ton qui mêle douceur de la mise en scène et rudesse du propos. La puissance du jeu des acteurs, en particulier de Virginie Efira, rend le film plus passionnant encore.

Note finale 77%