Nos avis Ciné

Toute première fois : Post-mariage pour tous


Jérémie, 34 ans, émerge dans un appartement inconnu aux côtés d’Adna, une ravissante suédoise aussi drôle qu’attachante. Le début dʼun conte de fées ? Rien nʼest moins sûr car Jérémie est sur le point de se marier… avec Antoine.

  • Réalisateur(s): Noémie Saglio, Maxime Govare
  • Acteurs principaux: Pio Marmai, Franck Gastambide, Camille Cottin
  • Date de sortie: 28/01/2015
  • Nationalité: Française

Toute première fois

 

Deuxième réalisation du duo Noémie Saglio / Maxime Govare, « Toute première fois » est une comédie originale dans son pitch puisque c’est en effet le tout premier film post mariage pour tous qui met en scène un couple gay dans la tourmente, après que l’un d’eux ait couché avec une femme. Son originalité a, par ailleurs, été récompensée par le Grand Prix du Festival de comédie de l’Alpe d’Huez. Le début du film part à cent à l’heure et nous sommes d’emblée dans l’action et mis face à cette situation périlleuse et cocasse d’un homme qui vient de tromper son conjoint, avec lequel il est sur le point de se marier.

Osé dans sa description initiale, le film se déploie avec de nombreuses scènes hilarantes (le zizi hélicoptère entre autre) mais n’évite pas certains clichés (l’appartement très gay du couple, le côté bobo de l’entreprise). Mais là où le film se révèle finalement le plus intéressant, c’est dans le décryptage de la vie de couple (et du mensonge qui s’immisce à l’intérieur) par lequel la mise en scène l’illustre parfaitement par des plans récurrents (le plan en plongée au dessus du lit conjugal). Le film est aussi passionnant dans la relation de la famille (le fils gay mieux accepté que la fille enceinte, qui est drôle à pleurer!) ou encore dans cette amitié entre le personnage de Pio Marmai, gay qui aspire à une vie de couple heureuse et celui de Franck Gastambide, hétéro qui se plait à courir les jupons. Il est d’ailleurs intéressant de voir que les deux personnages vont s’échanger leurs « attributs » au fil du film. 

decouvrez-le-palmares-du-festival-international

Porté par des acteurs habitués aux seconds rôles (Pio Marmai est parfait dans son rôle de maladroit et totalement déboussolé par ce qui lui arrive), « Toute première fois » est une comédie assez rafraîchissante,  qui sonde une société en pleine mutation et qui ose à certains moments.

En revanche, en plus des quelques clichés sans trop de conséquences, « Toute première fois » nous offre surtout une fin fort décevante. SPOILER. Car à partir du moment où le personnage de Pio Marmai part en Suède rejoindre l’élue de son coeur, on a le désagréable sentiment qu’après avoir tenté beaucoup de choses, le film ne s’assume plus et redevient une comédie romantique plus classique. Au lieu de rester sur les traces d’une comédie moderne gay, le film retrouve les traces d’une romance hétéro. J’ai même lu que certains ont déclarés que le film est homophobe. Je n’irai pas du tout jusque là (le mariage gay très original à la fin en est la preuve) mais il est vrai que l’on tombe un peu dans la caricature et si le duo de réalisateurs aborde bien le penchant sexuel de la relation (avec le gimmick « t’es actif ou passif? »), ils délaissent l’aspect amoureux. Je pense que malheureusement, pour pouvoir attirer le plus grand nombre de spectateurs en salles, les producteurs ont dû demander à ce que le film se termine par la victoire du couple hétéro. FIN DU SPOILER

email
SCENARIO 64%
MISE EN SCENE 78%
ACTEURS 88%
HUMOUR 81%
BANDE SON 68%
APPRECIATION GENERALE 78%
Vote final

Si "Toute première fois" est une comédie originale et rafraîchissante souvent très drôle, porté par un Pio Marmai excellent, on peut regretter que le jeune duo de réalisateurs parsème de quelques clichés cette relation gay et surtout que la fin du film soit si décevante. S'il s'agit là du premier film post-mariage pour tous, et malgré ses maladresses c'est une bonne chose, on ne peut qu'espérer que ce tout premier film en inspire d'autres.

Note finale 76%