Nos avis Ciné

Tom à la ferme : notre avis


Un jeune publicitaire voyage jusqu’au fin fond de la campagne pour des funérailles et constate que personne n’y connaît son nom ni la nature de sa relation avec le défunt. Lorsque le frère aîné de celui-ci lui impose un jeu de rôles malsain visant à protéger sa mère et l’honneur de leur famille, une relation toxique s’amorce bientôt pour ne s’arrêter que lorsque la vérité éclatera enfin, quelles qu’en soient les conséquences.

  • Réalisateur(s): Xavier Dolan
  • Acteurs principaux: Xavier Dolan, Pierre-Yves Cardinal, Lise Roy
  • Date de sortie: 16/04/2014
  • Nationalité: Franco-Canadienne

 

Quand Dolan fait du Hitchcock...

Quand Dolan fait du Hitchcock…

Considéré comme le nouveau génie du cinéma québécois (à juste titre!), Xavier Dolan fait partie de cette nouvelle génération de réalisateurs qui ont leur propre style et qui le revendique! Révélé par le troublant « J’ai tué ma mère » (2009), puis confirmé par « Les amants imaginaires » (2010) et « Laurence Anyways » (2012), Xavier Dolan nous propose cette fois, de partir à la campagne avec lui pour son « Tom à la ferme »(il retrouve le rôle principal de son film, après l’avoir délégué à Melvil Poupaud pour son dernier film)

Sous ce titre bucolique, se cache un film assez effrayant aux antipodes d’une tranquille promenade à la campagne! Rien que par l’histoire de départ assez alléchante, Tom, jeune homme citadin, qui après le décès de son amant, décide de venir chez la famille de ce dernier pour assister à ses funérailles, sans que personne ne sache vraiment qui il est !

La grande comparaison que je ferai de ce film est cette filiation avec Hitchcock. Cette référence flatteuse se justifie par un postulat de départ simple mais efficace, un suspense crescendo particulièrement addictif et par une psychologie examinée au microscope.

Dès l’arrivée de Tom sur cette terre inhospitalière, le spectateur se retrouve embarqué en même temps que le personnage dans ce huis clos poisseux et sale où le malaise s’installe insidieusement et où les non-dits sont légions. Petit à petit, on voit naître à l’écran un mélange de répulsion (à travers l’homophobie qui imbibe le film) et d’attirance entre le personnage de Tom et celui de Francis, le frère de son amant Guillaume (joué par le beau, ténébreux et talentueux Pierre-Yves Cardinal). Le personnage de la mère est aussi l’autre personnage central, car ses interrogations rejoignent celui du spectateur, même si contrairement à elle, lui sait que lui était l’amant de son fils.

 

Francis, personnage énigmatique, complexe et fascinant

Francis, personnage énigmatique, complexe et fascinant !

Menaces, manipulations, adrénaline, « Tom à la ferme » ne nous laisse aucun répit, nous remue les tripes et joue autant sur les nerfs des spectateurs que sur les peurs communes (la claustrophobie, la solitude, le rejet venant de l’autre). Tout en apportant un côté un peu masochiste (Pourquoi Tom ne fait-il pas demi-tour? Pourquoi ne s’enfuit-il pas lorsqu’il le peut?)

Le cadre du film est aussi très intéressant à étudier,car il se rétrécit dans les 3-4 moments forts de confrontation entre Tom et Francis! Le cadre diminue autant que l’attention de Tom se focalise sur un seul et même objectif. Le cadre en est réduit à cette seule confrontation, avec l’utilisation de nombreux gros plans qui encerclent et enferment un peu plus les personnages dans leur cadre mais aussi dans leurs certitudes morales.

Le scénario intense, se déflore petit à petit laissant place à des révélations fortes entre les longs moments de silence, et plaçant le spectateur dans une position de libre interprétation(à mon sens, plusieurs lectures en ressortent, j’ai la mienne, mais chuuuut, pas de spoiler !!)

Tension narrative, tension de la mise en scène, tension sonore également (très bonne B.O de Gabriel Yared), qui font de ce « Tom à la ferme » un film complexe psychologiquement (pas forcément accessible au grand public) mais réellement foisonnant et fascinant, qui laissera au spectateur la sortie de cette escapade à la campagne, une trace indélébile.

email
SCENARIO 91%
MISE EN SCENE 94%
ACTEURS 87%
AMBIANCE SONORE 81%
APPRÉCIATION GENERALE 88%
Vote final

Film au scénario foisonnant et fascinant, ce "Tom à la ferme" mêle tension, sous-entendus et ambiance malsaine, sans décrocher le spectateur!

Note finale 88%
Note des Lecteurs
0 votes
0

  • Un film qui semble extrèmement intéressant ! Merci pour ce très bon avis !