Nos avis Ciné

Tamara : Energique « rom’com' » adolescente


Tamara, 15 ans, complexée par ses rondeurs, décide à son entrée en seconde de se débarrasser de son étiquette de « grosse ». Pour clouer le bec des mauvaises langues, elle fait le pari avec sa meilleure amie de sortir avec le premier garçon qui passera la porte de la classe. Manque de bol, ce garçon s’avère être Diego, le plus beau mec du lycée. Le pari se complique pour Tamara…. Entre les sales coups des garces du lycée, une mère poule, les conseils « drague » de sa petite soeur, Tamara va vivre une année mémorable !

  • Réalisateur(s): Alexandre Castagnetti
  • Acteurs principaux: Heloise Martin, Rayane Bensetti, Sylvie Testud
  • Date de sortie: 26/10/2016
  • Nationalité: Française

326668

Après avoir signé le film pour enfants « Le grimoire d’Arkandias », ainsi que la comédie romantique « Amours et turbulences », Alexandre Castagnetti s’attèle à un projet un peu plus ambitieux. Avec « Tamara », il s’inspire de la bande-dessinée à succès du même nom de Zidrou et Darasse, et s’intéresse au film sur l’adolescence, un thème qui l’a inspiré, comme il le raconte : « Les héros adolescents m’ont toujours touché car leurs émotions sont décuplées par le caractère nouveau de chaque expérience et je voulais depuis longtemps aborder les états d’âme de cet âge au cinéma : l’acceptation de soi, de la vie, ou pas ! C’est passionnant. Ayant été marqué, jeune, par La Boum, j’avais envie de raconter la première fois de Tamara. ». L’adolescence au cinéma est loin d’être un sujet neuf au cinéma, depuis « La Boum » donc, qui inspira le cinéaste, à la multitude de productions américaines (avec plus ou moins de réussite) abordant ce basculement entre l’enfance et l’âge adulte. Côté cinéma français, ces dernières années ont vu émerger des petites pépites comme « Les beaux gosses » ou plus récemment « Le nouveau », un premier film très réussi sur les collégiens d’aujourd’hui.

 

Pour ce film qui aborde les premiers émois amoureux et qui suit une ado complexée par ses rondeurs, Alexandre Castagnetti a fait appel à une jeune actrice inconnu Héloise Martin, qu’elle adjoint avec des acteurs plus connus comme le jeune Rayane Bensetti (connu depuis son rôle dans la série courte « Pep’s ») ou encore Sylvie Testud, qui enchaîne sans temps mort les rôles comiques après « Les visiteurs 3 », « Le talent de mes amis » ou des épisodes dans la série « Fais pas ci, fais pas ça ».

Si cette comédie n’a rien de très original, elle s’avère finalement être nettement plus plaisante que prévue. Certes, le scénario suit une construction on ne peut plus classique, et assez hollywoodienne comme le revendique lui-même le réalisateur. Mais « Tamara » parvient rapidement à se démarquer dans son ton, sa mise en scène et la fraicheur de ses comédiens. En effet, la comédie parvient constamment à trouver le ton juste pour raconter l’adolescence sans exagérer les situations, et sans sombrer dans le cliché. Tous les personnages (y compris les secondaires) parviennent à exister dans cette comédie qui tourne autour de cette jeune Tamara, adolescente qui, chez elle, se retrouve tiraillée entre une mère poule omniprésente et un nouveau beau-père, flanqué de sa fille beaucoup plus mature que son âge de 9 ans le laisse supposer. Parallèlement, elle traverse le lycée avec un certain dédain, désireuse de trouver l’amour, et qui, avec l’aide de sa meilleure amie, va approcher Diego, le nouveau mec que toutes les filles convoitent.

 

Entre amitié, amour et trahisons, « Tamara » développe tous les attraits du film pour adolescents, avec comme point central, le manque de confiance en soi de l’héroïne, qui, à cause de ses rondeurs, ne croit pas en l’amour (pourtant sincère) de Diego. Sur ce point, ce film se rapproche de l’excellente série britannique « Journal d’une ado hors norme » sur une ado malade et obèse. « Tamara » s’illustre aussi sur ses dialogues assez drôles et modernes, parcourant entre autres, la confrontation sur la manière d’élever ses enfants ou l’amour adolescent à l’ère des nouvelles technologies et autres réseaux sociaux. On relèvera aussi une mise en scène assez soignée (ce qui n’est pas toujours le cas pour des comédies), où Castagnetti met en scène les discussions inscrustées des sms plus réussie que d’ordinaire. Enfin, l’ensemble du casting fonctionne très bien, et l’alchimie entre Héloise Martin et Rayane Bensetti crève l’écran !

email
SCENARIO 79%
MISE EN SCENE 74%
ACTEURS 83%
HUMOUR 82%
BANDE SON 80%
APPRECIATION GENERALE 73%
Vote final

Rythmé et plaisant, « Tamara » est une comédie adolescence qui surprend par la variété des sujets qu'elle traite et par son ton, proche du cinéma hollywoodien. Si son scénario reste très balisé, le parcours (semé d'embûches) de l'héroine se suit sans que l'on boude son plaisir.

Note finale 78%