Nos avis Ciné

Taken 3 : Liam Neeson sauve encore sa peau (et le film)


L’ex-agent spécial Bryan Mills voit son retour à une vie tranquille bouleversé lorsqu’il est accusé à tort du meurtre de son ex-femme, chez lui, à Los Angeles. En fuite et traqué par l’inspecteur Dotzler, Mills va devoir employer ses compétences particulières une dernière fois pour trouver le véritable coupable, prouver son innocence et protéger la seule personne qui compte désormais pour lui – sa fille.

  • Réalisateur(s): Olivier Megaton
  • Acteurs principaux: Liam Neeson, Forest Whitaker, Famke Janssen
  • Date de sortie: 21/01/2015
  • Nationalité: Américaine
Un montage inregardable...

Un montage inregardable…

Après un premier « Taken » haletant et très réussi, et un deuxième opus plus moyen et banal, voici le troisième (et le normalement dernier) épisode des aventures du malchanceux Bryan Mills, qui n’a décidément pas de peau !! Après avoir sauvé sa fille des griffes d’un gang mafieux, le voici accusé du meurtre de Léni, son ex-femme. Habitué à réaliser des films bourrins, et sans aucune finesse (Colombiana, Le transporteur 3, entre autres), Olivier Megaton récidive avec cette suite de « Taken » décevante, qui souffre de plusieurs maux. Son scénario, d’abord, (ce qui est souvent aux abonnés absents dans ces films), se suit certes, avec facilité et un peu de plaisir, mais se révèle très prévisible. En clair, vous pouvez, dès le début du film, deviner qui est coupable, ce qui est assez gênant dans un film qui veut maintenir un certain suspense.

De plus, des scènes assez surréalistes s’enchaînent (la cage d’ascenseur en est la preuve), avec un rythme beaucoup trop épileptique. Car en effet, le point faible plus inattendu du film, ce sont ses scènes d’action. Megaton n’arrive pas à faire durer ses plans d’action plus d’un dizième de secondes, ce qui rend souvent le film difficilement regardable, et très difficile à suivre. Lors d’une course-poursuite, j’ai mis deux minutes avant de savoir dans quelle voiture se trouvait le personnage principal tellement le montage haché impose au spectateur une difficulté épuisante.

Liam Neeson en grande forme !!

Liam Neeson en grande forme !!

 

Encore une fois, Liam Neeson sauve, ou en tout cas, réhausse le film dans son jeu où l’on s’attache très vite à lui. A 62 ans, il prouve encore que l’on peut jouer dans ces rôles très physiques après « Ballade entre les tombes », « Non stop » ou « Sans identité ». Même s’il faudrait qu’il change un peu les registres, et revenir à des rôles plus dramatiques comme dans « La liste de Schindler », on le retrouvera dans quelques mois dans « Run all night » de Jaume Collet-Serra, un nouveau rôle d’action similaire.

En prenant le rôle de la proie et non plus du chasseur dans les précédents « Taken », Liam Neeson séduit une nouvelle fois, et parvient à apporter tout le sel d’un film, qui en manque terriblement sur les autres aspects. Son personnage, plein de failles et de mélancolie, et le duo qu’il forme avec Forest Whitaker (et le jeu du chat et de la souris) sont d’ailleurs, les points positifs d’un film d’action épuisant, au scénario fort prévisible et au montage taillé à la scie sauteuse.

email
SCENARIO 58%
MISE EN SCENE 57%
ACTEURS 88%
PHOTOGRAPHIE 68%
MONTAGE 23%
APPRECIATION GENERALE 64%
Vote final

Dernier opus de la saga, ce "Taken 3" déçoit beaucoup, dans son scénario redondant et surtout très prévisible ! De plus, les scènes d'action montées à la scie sauteuse rend le film souvent difficilement regardable. Heureusement, Liam Neeson est là pour faire le job et réhausse le film dans son duo qu'il forme avec Forest Whitaker.

Note finale 59%