Nos avis Ciné

Sully : Récit d’un véritable héros humain


L’histoire vraie du pilote d’US Airways qui sauva ses passagers en amerrissant sur l’Hudson en 2009.
Le 15 janvier 2009, le monde a assisté au « miracle sur l’Hudson » accompli par le commandant « Sully » Sullenberger : en effet, celui-ci a réussi à poser son appareil sur les eaux glacées du fleuve Hudson, sauvant ainsi la vie des 155 passagers à bord. Cependant, alors que Sully était salué par l’opinion publique et les médias pour son exploit inédit dans l’histoire de l’aviation, une enquête a été ouverte, menaçant de détruire sa réputation et sa carrière.

  • Réalisateur(s): Clint Eastwood
  • Acteurs principaux: Tom Hanks, Aaron Eckart, Laura Linney
  • Date de sortie: 30/11/2016
  • Nationalité: Américaine

screen-shot-2016-09-09-at-10-18-22-am-e1473430782777

Tout au long de sa carrière, Clint Eastwood a developpé la figure du héros, devenue indissociable de son cinéma. Dès sa carrière d’acteur placée sous le signe du western (avec « Le bon, la brute et le truand »), Eastwood a toujours affirmé son goût pour les laissés pour compte. 35ème film de Clint Eastwood en tant que réalisateur, on dénombre bon nombre de films phares pout lesquels il a parfois également joué, parmi lesquels « L’Inspecteur Harry », « Sur la route de Madison », « Million dollar baby », « Mystic River », « Gran Torino » ou encore « Au-delà ».

Son dernier film « American sniper » suivait les errements psychologiques d’un tireur d’élite américain reconnu. Avant d’adapter une nouvelle histoire, celle d’une travailleuse humanitaire enlevée en Somalie, le cinéaste s’intéresse à une autre figure héroïque, celle du commandant de bord Sullenberger, dit Sully, qui fut contraint d’amerrir sur le fleuve Hudson en plein hiver en 2009. Surnommé « le miracle de l’Hudson », cette histoire a fait de Sully le deuxième personnage le plus influent de cette année, juste après la nouvelle première dame de l’époque, une certaine Michelle Obama. Etant lui-même rescapé d’un crash d’avion à l’armée lorsqu’il avait 21 ans, Clint Eastwood adapte le livre écrit par Sully intitulé « Highest Duty », devenu rapidement un best-seller. C’est l’acteur Tom Hanks (récemment vu dans « Inferno ») qui interprète ce pilote héroïque, et qui pour la première fois, collabore avec Clint Eastwood. Il explique : « Parfois, on tombe sur un scénario d’une émotion rare et d’une grande simplicité qui mêle harmonieusement les réactions humaines et les opérations techniques. Certes, j’étais exténué, mais le rôle de Sully et le fait que ce soit Clint Eastwood qui réalise le film m’ont donné un coup de fouet comme une décharge d’adrénaline. »

316077

La première bonne idée du cinéaste est d’avoir concentré son récit sur 1h36, et ainsi éviter les longueurs. Car la catastrophe à proprement parler ne dure que 3 minutes et 30 secondes entre la collision avec des oiseaux et l’amerrissage, et l’on pouvait légitimement se demander comment Eastwood pouvait tenir sur un long-métrage. Il y parvient en filmant le portrait iconique de Sully, ce héros eastwoodien vulnérable qui désobéit pour faire le bien. Pétri de doutes, Sully fait des cauchemars récurrents en s’imaginant s’écraser en plein New York. L’ombre du 11 septembre plane sans arrêt dans l’esprit américain, ce qui transparaît dans le film, qui avec une grande simplicité parvient à insuffler un réel suspense. Par un montage intelligent, le film ne nous montre pas la catastrophe d’emblée, mais le cauchemar de celui-ci. On suit cette mise en lumière subite de Sully et de son co-pilote invités des plateaux télé, mais par la même occasion, accusé par la compagnie aérienne US Airways d’avoir mis en danger la vie des passagers en se posant dans l’Hudson, au lieu de détourner son avion sur des pistes aux alentours, jugées trop lointaines pour Sully.

Préférant le portrait d’un héros pétri de doutes au film catastrophe spectaculaire, Clint Eastwood continue de creuser l’opposition entre l’équipage et le comité d’enquête chargé de voir si une erreur a eu lieu ou pas. Par des simulations de vol, on saisit le poids du facteur humain et des décisions rapides à prendre, en confrontation avec le comité d’enquête ne tenant aucunement compte des facteurs humains mais plutôt de la technique, et d’une décision prise immédiatement sans analyse exacte des circonstances. Mentionnons enfin la performance formidable et psychologique de Tom Hanks en pilote tout bonnement héroique.

 

email
SCENARIO 85%
MISE EN SCENE 91%
ACTEURS 87%
PHOTOGRAPHIE 84%
BANDE SON 81%
APPRECIATION GENERALE 89%
Vote final

En poursuivant sa réflexion sur la définition d'un héros, Clint Eastwood livre un de ses films les plus aboutis. Avec « Sully » sur le miracle de l'Hudson, il en ressort un récit prenant et sans temps mort, débarrassé de tous les tics du cinéma hollywoodien, en se concentrant sur une chose : l'humain confronté à une situation exceptionnelle. Un vrai héros humain dans une industrie noyé de supers-héros... Un des meilleurs films d'Eastwood !

Note finale 86%