Nos avis Ciné

ST VINCENT: BILL MURRAY SACRO-SAINT


Un garçon de 12 ans, dont les parents viennent de divorcer, reste seul toute la journée. Il se lie alors d’amitié avec son voisin, un retraité décadent, hédoniste et misanthrope dont la vie ne tourne qu’autour de l’alcool, du jeu et des prostituées.

  • Réalisateur(s): Theodore Melfi
  • Acteurs principaux: Bill Murray, Naomi Watts, Melissa Mc Carthy, Chris O’Dowd
  • Date de sortie: 2014
  • Nationalité: Américaine
"un duo émouvant"

« un duo émouvant »

Les prémices de « Netflix », (support VOD légal à peine instauré dans les chaumières Françaises) en matière de franche identité du net se démarquant, vient d’en faire une preuve remarquable en s’attribuant avant tout le monde une nouveauté à peine sortie aux états unis, et ayant une sortie quasi immédiate sur ce réseau de par chez nous! Une aubaine pour les affamés de cinéma comme moi, pour pouvoir vous en parler avant tout le monde! D’autant plus que St Vincent est une agréable découverte, de celle qui vous font vous lever de vôtre fauteuil après visionnage, pour mieux regarder au travers du carreau poussiéreux de vôtre fenêtre, abasourdi du visionnage obtempéré, avec ce manque… celui de cette grande bouffée d’air manquante, bloquée au niveau du cou… et pendant ce temps  le générique lui, se déroule sous nos yeux ébahis humidifiés, d’avoir été emportés par la magie sincère occasionnée par les protagonistes du métrage…..

La première chose à laquelle on pense quand on voit les premières images du film et le propos s’amorcer, et qui nous vient avec joie et conviction, comme une sensation d’air pur nous galvanisant, c’est ce formidable Bill Murray . Ce type est capable de soulever des montagnes de bien être simplement avec sa bonhomie ambiante, une sorte de nonchalance charismatique qui donne du baume au cœur à chacun d’entre nous, à chacune de ses apparitions. Il suffit de rajouter à cela un zest de nostalgie, pour ses quelques péloches cultes accumulés au fil du temps, (Ghostbusters 1/2, Un jour sans fin etc..) et vous obtenez une mention « bien » pratiquement immédiate pour ce long métrage de Theodore Melfi, avant même de l’avoir vu!

"sainte nitouche"

« sainte nitouche »

Le film en lui même ne nous désarçonne pas tant que ça dans son propos, car rapidement nous nous sentons en face d’un fil conducteur  aux activités bougonnantes similaires de la part de son acteur principal, et la comparaison avec l’excellent et sublimissime Gran Torino du génie Clint Eastwood est faite! Mais, car il y’a souvent un « mais », même si le film n’arrive pas à nous arracher des larmes de tristesse aussi profondes que celles éjectées du au métrage d’Eastwood, la performance de chacun ici, et la sincérité de tous, de rester « juste » dans une temporalité de vie des plus banale, nous offre une intimité émouvante auprès des rôles orchestrés avec tant d’émotions et de justesse donc…Cette redondance de la justesse est importante à souligner, car sans cela, nous ne pourrions croire à ce potentiel harnaché avec force de la part de Murray et de ses acolytes de fortune, qui essayent tout simplement de s’accrocher à la vie, avec chacun leurs écueils et leurs profondes meurtrissures, ne laissant personne s’immiscer dans leurs cœurs, avec juste comme seul indice d’âme, leurs interrogations des peines enfouies au plus profond d’eux…

"tondre la terre"

« tondre la terre »

Au final le grand et démesurément Bill, nous sort son regard de petit chien battu, attifé de son flegme naturel de grognard ronchon, abattu par une certaine forme de vie, celle qui lui a pris ce qu’il avait de plus cher. Cette performance déjà vue et prise dans le très bon Broken Flowers, nous rappelle au combien la vie est relativement courte, et que chaque petit pas vers chacun, va conduire et emmener un grand pas vers d’autres, une sorte de réunion amoureuse du partage, autour d’une table édulcorée de bons et parfois de mauvais sentiments, bardée de gens qui passeront et partageront vôtre quotidien, si toutefois vous avez l’usage et la convenance de l’accepter….

DECOUVRONS LA BANDE ANNONCE:

email
Réalisation 77%
Mise en scène 79%
Acteurs 88%
Ambiance sonore 81%
Ambiance générale 80%
Vote final

Une très belle comédie sarcastique, avec une dramaturgie à fleur de peau, qui vous embrasse sans vous piquer, et qui vous donne une petite leçon d'humilité sur les joies et les aléas de "LA" vie, celle qui à chaque instant peut nous faire basculer dans un "nous" différent, au détour de rencontres, de travers et d'évolutions de vie....Ce n'est pas un film culte, mais cela reste d'ores et déjà un classique à visionner d'urgence.

Note finale 81%
Note des Lecteurs
0 votes
0