Nos avis Ciné

Une rencontre : notre avis


« Une rencontre » suit le destin d’Elsa écrivain, et Pierre, avocat, qui se croisent lors de la soirée de clôture d’un salon du livre : un regard et c’est le frémissement d’une histoire possible…Sauf que la vie de Pierre, c’est d’abord sa famille : ses enfants et Anne, sa femme depuis quinze ans, celle qu’il aimera toujours, en dépit de la routine et du temps qui passe. Elsa, de son côté, se reconstruit peu à peu suite à un divorce compliqué, se partageant entre l’écriture, ses ados qui grandissent trop vite, ses amies et une histoire légère avec Hugo, son jeune amant. Pour elle, l’homme marié est un tabou et même pire : une erreur. Pourtant, dans cette rencontre où présent et fantasme s’entrechoquent, rien n’est écrit à l’avance…

  • Réalisateur(s): Lisa Azuelos
  • Acteurs principaux: Sophie Marceau, François Cluzet
  • Date de sortie: 23/04/2014
  • Nationalité: Française
La rencontre de l'amour et du cliché...

La rencontre de l’amour et du cliché…

Six ans après le carton de « LOL » (avec 3.6 millions de spectateurs en 2008), Lisa Azuelos retrouve Sophie Marceau pour raconter cette love-story interdite. « Une rencontre » a donc pour objectif de montrer comment peut naître une relation entre deux êtres que tout oppose, à priori (l’un est marié, l’autre fuit les hommes mariés).

La semaine dernière, je vous avais parlé de « Qu’est-ce qu’on a fait au bon Dieu? » qui, malgré quelques défauts, avait eu le mérite de casser et détourner les préjugés raciaux et sociaux. Ici, c’est malheureusement l’inverse, le film aligne clichés sur clichés… Sur un point de départ simpliste et banal, le scénario donne l’impression de ne pas avancer, et même de reculer! (les 1h20 paraissent durer une éternité).

Lisa Azuelos ne parvient pas à se rattraper avec sa mise en scène affligeante, trop occupée à filmer des écrans, comme si elle ne croyait pas vraiment à son scénario. (les plans sur les téléphones portables, ordinateurs et télés monopolisent environ la moitié du film).

Un cinéma français hautain et bourgeois insupportable...

Un cinéma français hautain et bourgeois insupportable…

Parlons des points positifs tout de même : quelques bonnes idées sont à sauver (comme la scène du numéro de téléphone que doit retenir Sophie Marceau en plein rendez-vous, mais aussi un final assez étonnant, il faut le dire! On retiendra aussi François Cluzet qui sauve ce film par son charisme et joue merveilleusement ce sentiment d’éveil amoureux, tout en faisant transparaître à l’écran ses propres doutes intérieurs.

Ce n’est pas la même affaire avec Sophie Marceau. Au lieu de critiquer le Président Hollande  (quoi qu’on en pense, ce n’est pas son rôle d’actrice populaire de juger), elle ferait mieux de choisir avec un peu plus de soin ses rôles, car ces dernières années, elle s’est enfermée dans un rôle de riche working-girl, proprement exaspérante (« De l’autre côté du lit » (2008) « LOL » (2008), « L’âge de raison » (2010), « Un bonheur n’arrive jamais seul » (2011)). 

Cette Rencontre laissera au spectateur, non seulement une amertume d’avoir été trompé, mais pourra aussi sortir fâché par ce film bourgeois, directement liée à ce cinéma français bobo qui se regarde le nombril (vous remarquerez qu’il met en lumière toujours les mêmes professions : écrivain ou avocat), c’est typiquement ce genre de cinéma français, déconnecté du monde réel, que je ne supporte plus…

Je ne m’étendrais pas sur les personnages secondaires assez inutiles et aux intrigues qui n’ont aucun lien avec l’intrigue principale! (Mention spéciale aux enfants des deux personnages!). Les dialogues sont souvent indigeants, teinté de « guimauverie » écoeurante. S’il est vrai aussi que je ne suis pas friand des comédies romantiques françaises, qui sont soit copiées-collées sur le rom’com’ américaines, soit autocentrés sur les problèmes bobo parisiens, que j’ai abordé précédemment. Ce film se paye le luxe d’associer ces deux problèmes en délaissant le spectateur, jamais concerné au final par les problèmes des protagonistes.

email
SCENARIO 44%
MISE EN SCENE 43%
ACTEURS 64%
AMBIANCE SONORE 58%
APPRECIATION GENERALE 39%
Vote final

"Une rencontre" restera comme le propos de son film, un fantasme d'avoir pu espérer voir un autre film. Celui que nous propose Lisa Azuelos restera vain, décevant et sans saveur.

Note finale 49%
Note des Lecteurs
0 votes
0