Nos avis Ciné

Projet X – Call of Party



Projet X, c’est l’histoire de … :

3 losers qui souhaitent fêter un anniversaire en invitant leur bahut et plus dans la maison parentale, pendant leur absence bien sûr. Produit par Todd Philips, alias le mec derrière la caméra de Very Bad Trip, Projet X joue à fond la carte du teen-movie avec sa dose de bouteilles, de blagues graveleuses et de seins à l’air. Son originalité, il la puise dans un procédé qui ne l’est plus vraiment : la réalisation caméra à l’épaule. Surexploité par les films de flippe comme REC, Paranormal Activity ou Cloverfield, c’est donc la première fois qu’on retrouve ça dans une comédie. Est-ce que ça suffira à faire la différence ?

Projet X, Meilleur Teen-Movie ?

En moins de 90 minutes, le film monte crescendo. Partant de la simple découverte du trio, d’ailleurs complètement inspiré de Supergrave sorti en 2007, il nous assène tous les clichés du genre (le passage au bahut, les courses, l’appel des parents…) avant d’arriver au moment qu’on attend : la soirée. A partir de là, il se révèle enfin comme l’espèce de film pour ados complètement débile et transgressif. Open-bar sur les conneries, Projet X ouvre enfin les vannes dans sa dernière demie-heure en foutant le bordel partout où il pose sa caméra : le jardin, la piscine, le garage, la maison, le voisinage… Tout y passe pour un finish assez chaotique qui a au moins le mérite d’aller assez loin.

On en sort étonné, amusé et surtout avec l’envie de faire une sacrée chouille, même si l’objet filmique qu’on a vu n’est pas inoubliable.

Si vous voulez voir des jeunes se bourrer la gueule, faire le carnage et se mettre à moitié à poil, Projet X est là pour mettre un coup de vieux à tous les American Pie du monde. Par contre, si vous étiez déjà perplexe face à la bande-annonce, vous aurez du mal à ne pas vous enfuir devant un film qui met du temps à décoller, lutte difficilement contre les poncifs du genre et qui en plus bénéficie d’une morale finale plutôt douteuse.

email

  • Moi je voulais le voir, mais il passe pas dans mon ciné pendant le printemps du cinéma, du coup, tant pis, j’attends la version net…

  • Euh, je souhaitais préciser, dans l’unique but de m’abrutir devant ce film, sans aucune recherche  » cinéphilique  » : )

  • J’ai vu ce film ce matin, et je me suis terriblement ennuyée ! Je ne me suis pas du tout amusée… C’était INDIGESTE !! Pour moi, c’est ce que la production américaine fait de pire dans le cinéma…

  • Lopocomar

    @K1000 : Ca ne m’étonne pas, j’ai entendu de nombreuses filles soupirer d’ennui derrière moi au ciné.
    Ce que j’ai sûrement oublié de préciser dans ma critique, c’est que le film est purement masculin. Il est joué par des mecs, filmé par un mec et s’adresse majoritairement (seulement ?) à eux. Le but du film, c’est monter une soirée pour sortir du statut de losers pour tirer des gonzesses. Rien de plus.

    Et là, où je te rejoins sur le terrain de l’ennui, c’est que tant que la soirée n’a pas démarré : le film est au point mort niveau imagination. Sans compter que la mise en scène n’est pas des plus ingénieuses, au contraire d’un Chronicle qui trouve des stratagèmes pour varier de la sauce habituelle du found footage.

    @Barmad : Si tu veux y aller ou le voir, mates-le avec des potes, ça marchera mieux. Si tu cherches à le voir juste pour « t’abrutir », vas-y c’est ce pourquoi le film a été fait. Montrer des gens déchirés qui font des conneries et donner l’envie aux spectateurs de faire la même chose tout en leur rappelant certains souvenirs de leurs propres soirées. Ca va pas plus loin. A 3,50€ ça fait le job mais c’est sûr qu’une fois le générique fini, t’as déjà oublié les 3/4.

  • Trop tard, on va attendre la disponibilité sur toile, comme ça, un jour ou je m’ennuie…