Nos avis Ciné

Petit paysan : En dvd/Blu-ray le 9 janvier !


Pierre, la trentaine, est éleveur de vaches laitières. Sa vie s’organise autour de sa ferme, sa sœur vétérinaire et ses parents dont il a repris l’exploitation. Alors que les premiers cas d’une épidémie se déclarent en France, Pierre découvre que l’une de ses bêtes est infectée. Il ne peut se résoudre à perdre ses vaches. Il n’a rien d’autre et ira jusqu’au bout pour les sauver. 
  • Réalisateur(s): Hubert Charuel
  • Acteurs principaux: Swann Arlaud, Sara Giraudeau, Bouli Lanners
  • Date de sortie: 30/08/2017
  • Nationalité: Française

Après avoir grandi dans le milieu de l’élevage laitier, Hubert Charuel s’est consacré au cinéma, et a réalisé trois courts-métrages (présents dans l’édition DVD). Avec « Petit paysan », Charuel signe son premier long-métrage , qu’il a tourné dans la ferme de ses parents. Sélectionné à la Semaine de la critique à Cannes l’an dernier, « Petit paysan » a connu un vif succès en salles et fut salué par la critique. Pour élaborer ce film, Charuel s’est remémoré la crise de la vache folle durant les années 1990 qui l’a particulièrement marqué. Pour rendre l’épidémie plus visuelle, il s’est inspiré d’une « fièvre hémorragique » (maladie qui touche les veaux mais qui se soigne) dont l’un des symptômes est un saignement du dos.

Sorti en août dernier, « Petit paysan » suit donc Pierre qui gère l’exploitation de vaches avec sa soeur Pascale. Sa vie est régie par des habitudes, des contraintes sanitaires et d’horaires qui empêchent Pierre d’avoir du temps libre. Jusqu’au jour où une de ses vaches est souffrante. Pierre pense qu’il s’agirait de la maladie belge qui décime des troupeaux entiers. « Petit paysan » nous présente deux films en un. Charuel nous propose d’abord un film très naturaliste et quasi-documentaire. On suit le travail d’un paysan dans les moindres étapes d’une journée. Cet hommage vibrant rendu au travail paysan va peu à peu glisser vers un drame plus sombre, voire un thriller où la mise en scène de la paranoïa est sublimée. Comprenant que s’il prévient les autorités de la maladie de sa vache, tout le troupeau sera abattu, Pierre va alors tuer et brûler sa vache malade. « Petit paysan »  parvient à réconcilier le monde rural avec le cinéma. Ce basculement de la lumière (avec la valorisation du travail) à l’obscurité (et la descente aux enfers rapide) est mise en scène avec soin et intelligence.

Le drame rural se retrouve dans des problématiques réelles vécues par des paysans (les normes européennes parfois trop contraignantes, le manque du temps libre, les indemnités qui arrivent trop tardivement ou encore le suicide des agriculteurs). Le film n’oublie pas d’être drôle par moments : le conflit de Pierre avec ses parents envahissants, la soirée au bowling avec ses potes collants ou encore le rencart avec la boulangère du village qui ne se passe pas comme prévu. Visuellement abouti, « Petit paysan » se révèle par moments organique et mystique, en atteste ces jeux de regard entre Pierre et ses vaches et ce rapport presque intime qu’il entretient avec elles. Le scénario forme un cauchemar sans fin où la peur du vide se fait réellement ressentir. Swann Arlaud y est par ailleurs epoustoufflant, et il ne serait pas étonnant de le retrouver très prochainement aux César, tout comme « Petit paysan » pour son originalité et sa puissance sobre.

En bonus de l’édition DVD :

  • Un making-of passionnant (20 min) qui nous dévoile un flot de détails sur les conditions de tournage et sur le travail de préparation de Swann Arlaud
  • 3 courts-métrages d’Hubert Charuel : DIAGONALE DU VIDE (2011 – 24 min) et K-NADA (2014 – 22 min) : deux films qui traitent de jeunes en manque d’avenir et de repères. Le court-métrage FOX-TERRIER ( 2016 -15 min) se rapproche beaucoup plus de ce que fait Charuel avec « Petit paysan » mais transposé ici dans le monde de la chasse.

email
SCENARIO 81%
MISE EN SCENE 84%
ACTEURS 83%
PHOTOGRAPHIE 78%
BANDE SON 72%
APPRECIATION GENERALE 82%
Vote final

Premier long-métrage d'Hubert Charuel, "Petit paysan" est une très bonne surprise. En commençant comme un hommage quasi-documentaire au monde paysan pour glisser vers un drame rural paranoïaque, "Petit paysan" est un film majeur que l'on retrouvera sans doute aux César.

Note finale 80%