Nos avis Ciné

Pension complète : Vu et revu…


François et Charlotte dirigent ensemble un hôtel-restaurant gastronomique au bord de la mer mais leur relation conjugale n’est pas au beau fixe : obsessionnel acharné, François veut sa première Étoile au Guide Michelin tandis que Charlotte, à l’aube de la quarantaine, ne rêve que d’un premier enfant. Cette situation, déjà compliquée, va littéralement exploser le jour où le premier mari de Charlotte, Alex, débarque dans leur vie alors que tout le monde le croyait mort dans le terrible tsunami de 2004…

  • Réalisateur(s): Florent Siri
  • Acteurs principaux: Franck Dubosc, Gérard Lanvin, Pascale Arbillot
  • Date de sortie: 30/12/2015
  • Nationalité: Française

ca279c8ebdd845e7168994ef06c61f5f

Après avoir excellé dans le thriller (avec Nid de guêpes), et surtout le biopic (avec l’excellent « Cloclo » en 2012), Florent Siri s’attaque cette fois à la comédie en réalisant ce remake réactualisé de « La cuisine au beurre ». Gérard Lanvin et Franck Dubosc reprennent les rôles initialement tenus par Bourvil et Fernandel dans cette histoire vaudevillesque qui tente de faire du neuf avec du vieux. L’histoire commence donc sur ce gouffre entre les deux objectifs personnels d’un couple : Charlotte (jouée par Pascale Arbillot)qui veut faire un enfant alors que François veut tout faire pour obtenir son étoile pour son restaurant gastronomique. Bien entendu, il va y’avoir un grain de sable, personnifié en la présence d’Alex (Gérard Lanvin), l’ancien mari de Charlotte, que l’on pensait mort dans le tsunami de 2004.

De ce point de départ assez abracadabrantesque, le film poursuit sa logique assez improbable et qui malheureusement ne suscite jamais le rire (ce qui est embêtant pour une comédie) mais seulement quelques sourires au mieux. Car si « Pension complète » a le mérite d’être très court (seulement 1h20), cette comédie gentillette n’apporte rien de neuf, et s’enlisant dans des clichés et des redondances parfois accablantes. Soyons honnêtes, le film n’est pas forcément archi-nul ou désagréable (car heureusement l’alchimie entre Franck Dubosc et Gérard Lanvin fonctionnent alors qu’ils s’étaient déjà retrouvés ensemble mais avec des rôles inversés dans « Camping ») mais cette comédie ultra conventionnelle fait nettement plus penser à un téléfilm banal sans âme dont on se lasse très vite, et qui surtout s’oublie extrêmement vite. Les dialogues sont assez plats, le scénario est tiré par les cheveux et le film ne décolle quasiment pas. Le film traite pourtant de sujets sérieux comme l’escroquerie, l’infidélité ou encore l’infertilité sur le ton de la comédie, ce qui peut être louable mais ce film vite et mal produit laisse un effet totalement neutre et désintéressé. En réalité, on comprend mieux à la vue du film, pourquoi « Pension complète » est sorti presque en catimini entre Noël et l’An, période peu propice pour les nouveautés…

 

email
SCENARIO 44%
MISE EN SCENE 55%
ACTEURS 63%
HUMOUR 37%
PHOTOGRAPHIE 57%
APPRECIATION GENERALE 37%
Vote final

Ultra conventionnel, daté, sans âme, "Pension complète" est une comédie bas de gamme, assez peu intéressante et qui s'oublie très très vite, et ce malgré le charisme et l'alchimie de ses acteurs.

Note finale 48%