Nos avis Ciné

Nos futurs : Nostalgie entêtante


Deux amis d’enfance, qui s’étaient perdus de vue depuis le lycée, se retrouvent et partent en quête de leurs souvenirs… Si Yann a évolué au fil des années, Thomas, lui, n’a pas changé. Que reste-t-il de leur amitié?

  • Réalisateur(s): Rémi Bezançon
  • Acteurs principaux: Pio Marmai, Pierre Rochefort, Mélanie Bernier
  • Date de sortie: 22/07/2015
  • Nationalité: Française
Une nostalgie, entre comédie et drame...

Une nostalgie, entre comédie et drame…

En 2008, Rémi Bezançon avait bouleversé avec le très touchant « Le premier jour du reste de ma vie » avec une histoire sur le temps qui passe au sein d’une famille, et où chacun voit ses rêves et illusions bouleversés. Ses deux films suivants, certes moins puissants, avaient tout de même enchantés, au travers de deux thèmes différents : la transmission générationnelle avec le film d’animation « Zarafa » (2012) ou la grossesse avec « Une heureux évènement » (2011). Cette fois, Bezançon s’attaque au sujet de l’amitié au défi du temps, ou l’histoire de deux amis d’enfance partant à la quête de leurs anciens potes de lycée, dans le but d’organiser une soirée.

Seulement voilà, chacun a évolué, a pris un chemin différent ou est rentré dans le rang,  à l’instar de l’ancien beau gosse qui ne l’est plus, ou d’un DJ (Mad Max) un peu délirant qui travaille désormais cravaté et très irritable quand on touche à son petit carton. Si le film est loin d’être une entière réussite, il parvient cependant, avec des thématiques très simples, à capter le réel et à délivrer des émotions presque universelles. Comme l’explique Pio Marmai : « Il (Rémi Bezançon) a cette rareté là de saisir des sentiments assez universels, qui touchent tout le monde ». Nos Futurs  commence comme une franche comédie autour des franches retrouvailles, lors d’un anniversaire. Très vite, le film se pare de notes plus dramatiques et délivre des messages sur le temps qui passe. 

On peut regretter une certaine platitude du récit dans un film un peu long, mais aussi la performance mineure et relativement inexpressive de Pierre Rochefort. L’humour du film n’est pas forcément le point fort du film, là où par exemple « Des lendemains qui chantent » (avec Pio Marmai déjà) parvenait à concilier nostalgie des temps passés, comédie et drame. Avec son rythme un peu alternatif et des évènements pas toujours bien amenés, « Nos futurs » ne parvient pas forcément à toucher notre coeur, autant que les précédents films de Bezançon. Néanmoins, la fin du film très inattendue, vient nous cueillir et réinterroge complètement ce que raconte cette histoire, l’amitié avec un grand A…

email
SCENARIO 72%
MISE EN SCENE 76%
ACTEURS 74%
BANDE SON 64%
PHOTOGRAPHIE 73%
APPRECIATION GENERALE 74%
Vote final

Si Rémi Bezançon ne parvient que partiellement à émouvoir de la même façon que "Le premier jour du reste de ma vie", "Nos futurs" demeure un beau film sur l'amitié à l'épreuve du temps marqué par un twist final renversant, malgré la performance mineure et assez inexpressive de Pierre Rochefort et un scénario un peu plat.

Note finale 72%