Nos avis Ciné

Mission impossible : Rogue Nation : Électrisant !


L’équipe IMF (Impossible Mission Force) est dissoute et Ethan Hunt se retrouve désormais isolé, alors que le groupe doit affronter un réseau d’agents spéciaux particulièrement entraînés, le Syndicat. Cette organisation sans scrupules est déterminée à mettre en place un nouvel ordre mondial à travers des attaques terroristes de plus en plus violentes. Ethan regroupe alors son équipe et fait alliance avec Ilsa Faust, agent britannique révoquée, dont les liens avec le Syndicat restent mystérieux. Ils vont s’attaquer à la plus impossible des missions : éliminer le Syndicat.

  • Réalisateur(s): Christopher McQuarrie
  • Acteurs principaux: Tom Cruise, Jeremy Renner, Simon Pegg
  • Date de sortie: 12/08/2015
  • Nationalité: Américaine
Un volet époustouflant !

Un volet époustouflant !

 

En ce jeudi 6 Août, j’ai eu la chance d’assister à la projection exceptionnelle (en projection presse grâce à Paramount et Way to blue) du nouveau et très attendu « Mission Impossible 5 » dans le célèbre et luxueux cinéma UGC Normandie en plein coeur de Paris, sur l’avenue des Champs Elysées. D’ores et déjà un souvenir marquant, moi simple provincial qui n’a pas souvent l’occasion de venir à Paris.

4 ans après le dernier MI (« Protocole fantôme »), Tom Cruise reprend du service avec ce nouveau volet de cette saga, née d’abord sur papier avec les comics, avant de devenir une série télé et d’être adaptée au cinéma pour la première fois en 1996 par Brian De Palma. Le film partait d’une promesse, celle de voir une scène d’action absolument dingue, jouée sans cascadeur par Cruise lui-même. Et cette promesse devient concrète dès les premières minutes avec cette scène tant attendue (l’acteur accroché littéralement à l’aile d’un cargo A400M en plein vol), qui mêle habilement autodérision, spectacle et suspense. Ce n’est que le début d’un film d’action et d’espionnage qui se révèle très rapidement prenant et dynamique, en déployant un rythme endiablé, qui donne une bonne leçon aux blockbusters qui tirent un peu trop (et c’est un euphémisme) sur la corde de la science-fiction. 

En se jouant à la fois entre un style vintage assumé à la James Bond et une modernité électrisante, « Mission Impossible 5 » déploie des scènes d’action incroyablement réussies et immersives (on regretterait presque l’absence de 3D), au service d’un scénario, certes parfois complexe et invraisemblable, mais accrocheur et intelligent, à l’instar d’un jeu d’échecs à l’échelle mondiale. Le film suit deux intrigues parallèles qui se croisent et se décroisent, d’un côté, la CIA qui cherche à capturer l’agent Ethan Hunt, pour le mettre en face de ses erreurs passées (on se croirait dans une saison de « 24 heures chrono »). De l’autre côté, Ethan Hunt cherche à supprimer un mystérieux groupuscule : le Syndicat, la clé de voûte de toute l’histoire.

Sans doute un des plus réussis de la saga, ce « Mission Impossible 5 » se révèle plaisant, bourré de scènes d’action appelées à devenir culte, comme cette scène mêlant bagarre et course-poursuite, en plein concert d’opéra à Vienne, convaincante et révélant une multitude folle de rebondissements ! Ces scènes d’action ont aussi l’intelligence de multiplier les styles tant visuels que ryhtmique, entre cette scène dans l’opéra, une autre en plein réacteur au Maroc, qui fait penser à « Gravity » dans la virtuosité des mouvements et la tension dramatique (lié à l’absence d’oxygène) qui en résulte, ou encore une course-poursuite absolument dingue, et qui pour une fois prouve que l’on peut faire des films d’action sans devenir épileptiques (n’est-ce pas « Mad Max »!). Le tout avec une bande-son extraordinaire, qui participe à devenir un des thèmes musical de l’été !

Si le film peut parfois contenir les défauts des films d’action (les retournements scénaristiques trop soudain), ce « Mission impossible 5 » a tout pour devenir un carton de cet été! Le film a l’intelligence de mettre en abîme l’attente du film d’espionnage, et son classique affrontement final entre héros et méchant. Dans un des dialogues, le méchant dit : « Je sais que tu attend cet affrontement depuis le début! », façon de faire un clin d’oeil au spectateur qui s’attend à un duel final fou. Seulement voilà, McQuarrie prend le pari de se résoudre très rapidement mais d’une manière très inattendue, qui prend le contrepied d’une classique résolution. En bref, courez-y, ce « M:I 5 » se savoure comme un véritable spectacle estival, une version quasi-parfaite du film d’action !


 

email
SCENARIO 82%
MISE EN SCENE 91%
ACTEURS 87%
BANDE SON 90%
EFFETS SPECIAUX 92%
APPRECIATION GENERALE 88%
Vote final

Sans doute un des plus réussis de la saga, ce "Mission : Impossible 5" se révèle prenant et électrisant de bout en bout ! Porté par un Tom Cruise en grande forme, une bande-son euphorisante et des scènes d'action à couper le souffle (passant de l'opéra à la course-poursuite en moto), le film oscille entre hommage aux meilleurs James Bond et modernité énergique, sans trahir les fondements de la saga ! Un grand spectacle !

Note finale 88%