Nos avis Ciné

Mes trésors : Premier raté de l’année


Carole est une informaticienne introvertie qui vit encore chez sa mère.
Caroline est une pickpocket rebelle qui écume les grands hôtels de la côte d’Azur.
Les deux jeunes femmes ne se connaissent pas et n’ont rien en commun. Rien, sinon leur père, envolé avant leur naissance et qu’elles n’ont jamais vu.
Jusqu’au jour où… Patrick ressurgit !
Ce voleur international recherché par toutes les polices a frôlé la mort, et décide de rattraper le temps perdu en réunissant ses deux filles autour d’un but commun : le casse d’un Stradivarius à 15 millions d’euros…
Entre les bourdes, l’amateurisme et les chamailleries de ses deux filles, Patrick comprend vite que ce braquage ne va pas être une promenade de santé…

  • Réalisateur(s): Pascal Bourdiaux
  • Acteurs principaux: Jean Reno, Camille Chamoux, Reem Kherici
  • Date de sortie: 04/01/2017
  • Nationalité: Française

mes-tresors (1)

Après deux premières comédies « Le mac » avec José Garcia en 2010, puis « Fiston » qui réunissait Kev Adams et Franck Dubosc en 2014, Pascal Bourdiaux signe son troisième long-métrage « Mes trésors » avant de sortir la suite de « Boule et Bill » prévu en avril prochain. Bourdiaux a été convaincu pour tourner ce film après avoir lu le scénario et cette histoire est selon lui « formidablement cocasse. Dès la première lecture, j’ai vu la matière à faire un film léger, fantaisiste, tout public, à mi-chemin du film d’aventure et de la comédie. Et puis, je trouvais sympathique que ce scénario nous emmène l’hiver dans une station de ski. Je n’avais encore jamais tourné dans la neige. L’expérience m’amusait. » Pour rendre son film ludique, le cinéaste a fait appel à un acteur reconnu au physique imposant qu’est Jean Reno, et lui adjoint deux jeunes comédiennes pétillantes et diamétralement opposées que sont Reem Kherici et Camille Chamoux. Cette opposition de styles sert l’histoire qui suit deux sœurs qui s’ignorent et se détestent rapidement. Elles vont s’apercevoir que leur père qu’elles pensaient disparu est en réalité bien vivant. Il leur proposera de participer à un casse de 15 millions d’euros !

D’ordinaire, la comédie d’action est souvent réservée au cinéma américain, qui propose moult films avec plus ou moins de réussite. Peut-être par manque de moyens, ou à cause d’une culture différente chez nous, le cinéma français évite bien souvent de mêler comédie et film d’action. Saluons donc la prise de risque de Bourdiaux de sortir des sentiers battus des codes habituels. En tout cas pour la volonté de fusionner deux genres. Car le résultat est loin d’être à la hauteur. Dès la première séquence montrant un braquage, le film fait pâle figure comparé aux productions américaines. Loin de moi une volonté perfide de dénigrer forcément les films français, mais « Mes trésors » échoue à créer un rythme et une empathie envers les personnages. Ecumant des grosses ficelles, la comédie va donc dérouler un scénario extrêmement classique où cette famille éclatée va devoir se réunir pour réussir ce casse. Bien évidemment, les caractères opposés des deux sœurs vont compliquer l’affaire, entre Carole, maladroite et coincée (jouée par Camille Chamoux) et l’extravertie Caroline, ne jurant que par son bon petit confort (Reem Kherici), la tâche pour Patrick (alias Jean Reno) ne s’annonce pas évidente.

Si le film a le bon ton d’être assez court, « Mes trésors » se révèle être vite une comédie fade et sans âme, qui n’est agréable que pour ses décors naturels magnifiques. En revanche, les comédiens semblent ne pas croire en cette histoire rocambolesque et peu crédible, à la réalisation digne d’un téléfilm raté. Le film sombre peu à peu dans l’ennui où le sort des personnages dont on devine vite la fin, ne nous intéresse plus.

email
SCENARIO 43%
MISE EN SCENE 61%
ACTEURS 58%
HUMOUR 26%
BANDE SON 57%
APPRECIATION GENERALE 24%
Vote final

Au final, « Mes trésors » est sans le doute, le premier film raté de 2017. Assez peu drôle, le récit s'enfonce dans des situations convenues et mille fois vues. Soporifique et très classique, le film n'est pas sauvé par ses comédiens, ni par ses décors naturels superbes.

Note finale 44%