Nos avis Ciné

Maléfique : notre avis


Maléfique est une belle jeune femme au coeur pur qui mène une vie idyllique au sein d’une paisible forêt dans un royaume où règnent le bonheur et l’harmonie. Un jour, une armée d’envahisseurs menace les frontières du pays et Maléfique, n’écoutant que son courage, s’élève en féroce protectrice de cette terre. Dans cette lutte acharnée, une personne en qui elle avait foi va la trahir, déclenchant en elle une souffrance à nulle autre pareille qui va petit à petit transformer son coeur pur en un coeur de pierre. Bien décidée à se venger, elle s’engage dans une bataille épique avec le successeur du roi, jetant une terrible malédiction sur sa fille qui vient de naître, Aurore. Mais lorsque l’enfant grandit, Maléfique se rend compte que la petite princesse détient la clé de la paix du royaume, et peut-être aussi celle de sa propre rédemption…

  • Réalisateur(s): Robert Stromberg
  • Acteurs principaux: Angelina Jolie, Elle Fanning, Sharlto Copley
  • Date de sortie: 28/05/2014
  • Nationalité: Américaine
Ou comment faire du neuf avec du vieux...

Ou comment faire du neuf avec du vieux…

 

Depuis le succès public d’Alice au pays des merveilles (2010) (avec une suite prochainement), la filière Disney continue de surfer sur les célèbres contes, issu de leur catalogue « animé » afin d’en faire des films en prises de vues réelles. Quelques mois après la sortie de Dans l’ombre de Mary (issu de Mary Poppins) et avant le remake de Cendrillon l’année prochaine, c’est au tour de la Belle au bois dormant, dont la version animée date quand même de 1959, de passer en version « réelle ».

On peut toujours s’interroger sur l’intérêt cinématographique de ces films qui sont réalisés selon une pure logique commerciale préférant faire du neuf avec du vieux, plutôt que d’inventer de nouvelles histoires! (Ce qui est un peu LE problème du cinéma hollywoodien aujourd’hui). Cependant, La belle au bois dormant m’a longtemps intrigué étant petit, pour son atmosphère inquiétante  et particulièrement par cette méchante fée : Maléfique. En rebaptisant le film par son nom, le réalisateur Robert Stromberg met clairement l’accent sur ce personnage, qui je dois l’avouer, n’était pas suffisamment exploité par le dessin animé. Sur ce point, le film remplit son objectif en nous proposant une histoire innovante de « vendetta » (vengeance) amoureuse, où l’on découvre qu‘Aurore en est la victime collatérale.

Une Angelina Jolie envoûtante !!

Une Angelina Jolie envoûtante !!

La grande réussite du film est Angelina Jolie, parfaite d’ambiguïté et justesse dans ce rôle, renforcé par un mimétisme troublant avec la méchante fée de 1959! Le film s’attache sur elle, et même s’il oublie étonnamment le personnage d’Aurore (Elle Fanning transparente et des seconds rôles soit inexistants, soit niais), passée aux oubliettes de l’intrigue, Maléfique parvient à créer une atmosphère inquiétante,  souvent réjouissante.

Malgré ses indéniables aspects positifs dans son histoire de vengeance et plus globalement, sa construction narrative, le film pèche dans son décor, trop sucré et trop lumineux, en décalage avec son histoire, à l’image d’ « Alice au pays des merveilles »,  finalement. Ce défaut est d’autant plus renforcé par une 3D trop lumineuse qui rend le film paradoxalement trop plat. Le film aurait mérité à prendre exemple sur « Blanche Neige et le chasseur » dans son atmosphère gothique et dark qui aurait parfaitement collé au sujet du film.

Autre point négatif, ici plus subjectif, comme le pitch et la promo le laissaient supposer, le conte allait être revisité. Et après un début de film en accord avec le film original, le film prend au fur et à mesure, une direction très inattendue et pour moi, un brin déconcertante. Au lieu de s’attarder sur « l’amour éternel », le film développe un caractère plutôt pessimiste et offre un final étonnant en approfondissant le rapport filial mère-fille.

email
SCENARIO 63%
MISE EN SCENE 58%
JEU D'ACTEUR 69%
AMBIANCE VISUELLE 55%
3D 54%
APPRÉCIATION GENERALE 65%
Vote final

Malgré le jeu envoûtant d'Angelina Jolie et une histoire plaisante et divertissante, "Maléfique" déçoit légèrement de par sa direction narrative surprenante et de par ses décors trop sucrés et pas suffisamment "dark"

Note finale 60%
Note des Lecteurs
1 votes
94