Nos avis Ciné

Lolo : La comédie de l’année ?


En thalasso à Biarritz avec sa meilleure amie, Violette, quadra parisienne travaillant dans la mode, rencontre Jean-René, un modeste informaticien fraîchement divorcé. Après des années de solitude, elle se laisse séduire. Il la rejoint à Paris, tentant de s’adapter au microcosme parisien dans lequel elle évolue. Mais c’est sans compter sur la présence de Lolo, le fils chéri de Violette, prêt à tout pour détruire le couple naissant et conserver sa place de favori.

  • Réalisateur(s): Julie Delpy
  • Acteurs principaux: Julie Delpy, Dany Boon, Vincent Lacoste, Karin Viard
  • Date de sortie: 28/10/2015
  • Nationalité: Française
Le renouveau de la comédie romantique ??

Le renouveau de la comédie romantique ??

Après s’être essayé aux drames sombres (avec le film « La comtesse »)n eux aux comédies inspirées du cinéma de Woody Allen (Two days in Paris, Two days in New York), Julie Delpy s’essaie à la comédie plus populaire. Alors que l’idée du film est venue à Julie Delpy lors d’une plaisanterie avec sa co-scénariste Eugénie Grandval qui portait sur les rapports qu’elle aurait dans dix ans avec son fils de six ans, la cinéaste intègre à son système filmique l’un des acteurs les plus populaires de sa génération, Dany Boon. Après un générique d’ouverture bien pensé alignant les références aussi bien à Jacques Tati qu’à Stanley Kubrick, le film part d’un point de départ assez drôle, une conversation très crue entre Violette (Julie Delpy) qui n’arrive pas à conserver un homme, et sa grande copine Ariane (jouée par Karin Viard) va lui conseiller d’abaisser ses exigences en matière d’amour et de sexe, avec sa citation : « Plus ils sont cons, mieux ils baisent. » Violette va ainsi faire la connaissance avec le provincial Jean-René, gentil mais un peu plouc qu’elle va emmener chez elle à Paris, et avec qui la cohabitation avec son fils, Lolo, 19 ans va s’avérer plus que compliqué.

A la base, je ne suis pas très friand des comédies romantiques (et en particulier françaises), mièvres, très parisiennes et se ressemblant toutes entre elles, mais force de constater que « Lolo » fonctionne à merveille et pourrait bien être la comédie française (voire la comédie tout court) de l’année ! De par ses personnages tous novices en amour auxquels on s’attache très facilement (la parisienne hypocondriaque qui ne parvient pas à aimer sur la durée, le provincial montant à Paris pour la première fois par amour après être resté plus de 20 ans avec la même femme, et au milieu de cela, Eloi, le fils, dit Lolo presque atteint du complexe d’Oedipe et qui ne parvient pas à se détacher des jupons de sa mère. De par aussi ses dialogues trash et barrés, et ses situations comiques et burlesques jouant particulièrement sur le comique de situation et le détournement de la comédie romantique.

« Lolo » vous fait passer, au final, un savoureux moment, en exploitant un véritable bordel narratif entre les protagonistes créant de situations catastrophiques. Aussi étonnant qu’imprévisible, « Lolo » évite relativement bien les clichés sur le snobisme parisien et délivre une réflexion passionnante sur la relation mère/fils (en étant à la fois proche et très différent de « Mommy » de Xavier Dolan) et sur le phénomène « Tanguy » (des enfants qui squattent très tard chez leurs parents, quitte à tout faire dans le film pour planter les relations amoureuses de leur mère). Si l’on peut regretter une fin un peu expéditive et quelques passages un poil longuets, saluons néanmoins une mise en scène maligne et fine donnant lieu à des images d’une drôlerie sous-terraine (comme l’image du double-coquetier vide devant Lolo) et une alchimie permanente entre les acteurs, donnant à ce film un souffle rafraîchissant sur la comédie française.

maxresdefault (6)

email
SCENARIO 84%
MISE EN SCENE 86%
ACTEURS 92%
BANDE SON 78%
HUMOUR 92%
APPRECIATION GENERALE 87%
Vote final

Inspiré et rempli à la fois de blagues trash et fines, "Lolo" est peut-être la comédie française de l'année, celle qui permet de réunir le cinéma "allenien" de Julie Delpy et "populaire" de Dany Boon. Grâce à un sens de la mise en scène rare dans la comédie et à l'alchimie des acteurs, "Lolo" est véritablement une surprise agréable et divertissante !

Note finale 86%