Nos avis Ciné

Libre et assoupi : notre avis


Sébastien n’a qu’une ambition dans la vie : ne rien faire. Son horizon, c’est son canapé. Sa vie il ne veut pas la vivre mais la contempler. Mais aujourd’hui, si tu ne fais rien… Tu n’es rien. Alors poussé par ses deux colocs, qui enchaînent stages et petits boulots, la décidée Anna et le pas tout à fait décidé Bruno, Sébastien va devoir faire … Un peu.

  • Réalisateur(s): Benjamin Guedj
  • Acteurs principaux: Baptiste Lecaplain, Félix Moati, Charlotte Le Bon
  • Date de sortie: 07/05/2014
  • Nationalité: Française
Baptiste Lecaplain en fainéant heureux...

Baptiste Lecaplain en fainéant heureux…

Première réalisation de Benjamin Guedj, « Libre et assoupi » parvient à se différencier de toutes les comédies françaises actuelles, par sa fraîcheur et son originalité. Le point de départ ne repose cette fois pas sur une histoire d’amour (même si le réalisateur en apporte une petite touche), mais sur la question du travail ! En partant de Sébastien, un jeune homme de 29 ans sur-diplômé et qui n’a aucun but professionnel dans la vie, hormis celui de toucher le RSA et de dormir tout le temps…

Incarné par Baptiste Lecaplain, dans un rôle taillé sur-mesure, le personnage de ce jeune homme apparaît en décalage avec la société individualiste qui place le travail comme un acte unique d’accomplissement personnel. Tout le cheminement de Sébastien va donc être de se conformer avec les normes établies par la société.

Comédie qui respire l’air du temps et qui fait « l’éloge de l’ennui », ce film prend le contre-pied des comédies françaises habituelles avec malice et aborde la peur de l’engagement avec sincérité. Autour du personnage de Sebastien, celui de Bruno (Félix Moati) enchaînant stage sur stage, et cachant lui aussi sa peur de l’inconnu, et amoureux d’Anna (Charlotte Le Bon), seul personnage ayant à peu près les pieds sur terre, tout en apportant un grain de folie.

Une première réalisation fraîche mais non dénuée de défauts...

Une première réalisation fraîche mais non dénuée de défauts…

Evidemment, cette première réalisation de Benjamin Guedj n’est pas dénuée de défauts, en particulier la mise en scène de facture assez classique, même si Guedj parvient à introduire des très bonnes idées, lorsqu’il crée des ellipses narratives courtes, qui permettent au spectateur de combler les trous. Les situations comiques ne sont pas poussées au maximum de leur potentiel également, ou alors un peu trop exagérées.

On retiendra de ce film une légèreté attachante et en même une profondeur dans le propos de ce portrait de cette jeunesse désorientée, perdue dans son avenir. Le tout subjugué par un humour finement écrit et une fin particulièrement bien vue! Ce cheminement prend un chemin permettant d’allier la volonté de Sébastien et le monde du travail obligatoire. Il fallait y penser et cette fin est vraiment très convaincante de mon point de vue.

email
SCENARIO 81%
MISE EN SCENE 74%
ACTEURS 85%
ORIGINALITE 91%
APPRÉCIATION GENERALE 0%
Vote final

Plaidoyer pour l'ennui et la fainéantise, "Libre et assoupi" sort du lot des comédies françaises actuelles par la fraîcheur de ses acteurs et par l'originalité de son propos.

Note finale 82%
Note des Lecteurs
0 votes
0