Nos avis Ciné

Les vacances du Petit Nicolas : notre avis


« Les vacances du Petit Nicolas » est la suite du « Petit Nicolas » (2009)

C’est la fin de l’année scolaire. Le moment tant attendu des vacances est arrivé. Le petit Nicolas, ses parents et Mémé prennent la route en direction de la mer, et s’installent pour quelques temps à l’Hôtel Beau-Rivage. Sur la plage, Nicolas se fait vite de nouveaux copains. Mais Nicolas fait aussi la connaissance d’Isabelle, une petite fille qui le regarde tout le temps avec de grands yeux ronds et inquiétants, et à laquelle il croit que ses parents veulent le marier de force. Les quiproquos s’accumulent, et les bêtises commencent. Une chose est sûre : ce sera, pour tout le monde, des vacances inoubliables…

  • Réalisateur(s): Laurent Tirard
  • Acteurs principaux: Valérie Lemercier, Kad Merad, Dominique Lavanant
  • Date de sortie: 09/07/2014
  • Nationalité: Française
Une suite redondante et peu inspirée...

Une suite redondante et peu inspirée…

Cinq ans après avoir adapté une première fois la célèbre bande dessinée de René Goscinny, Laurent Tirard remet le couvert en transposant le Petit Nicolas en vacances. L’occasion de découvrir un nouvel jeune acteur, puisque Mathéo Boisselier remplace Maxime Godart, devenu trop grand pour le rôle du personnage principal.

L’ouverture du film laisse supposer une certaine nostalgie « des vacances comme au bon vieux temps » et Laurent Tirard s’en sert pour donner au film une atmosphère paisible plutôt agréable à regarder. Malheureusement, dans l’ensemble, cette suite est moins réjouissante, dû à l’absence d’un scénario solide et construit. On assiste, en réalité, à un copié-collé des erreurs déjà commises par Philippe De Chauveron pour « Les vacances de Ducobu » (2012). En effet, dans les deux films, la transposition du lieu de l’intrigue (une salle de classe dans le premier film, la plage dans le second) fait perdre au film tous les aspects positifs et plaisants qu’avaient développé le précédent film. De plus, on perd complètement le récit de base, à savoir l’alliance des récits scolaires et amoureux d’un jeune garçon de 10-12 ans (pour ne garder que la romance). Au lieu de cela, le film déroule une suite de gags pas toujours drôles, souvent éculés et manquant franchement d’enthousiasme.

Laurent Tirart oublie complètement les aventures de Nicolas en route...

Laurent Tirart oublie complètement les aventures de Nicolas en route…

L’autre point faible du film est qu‘il se concentre beaucoup trop sur les soucis des adultes (en axant son point de vue sur la jalousie conjugale, les prétendus financiers du père de Nicolas, la recherche de la starification) mais ce focus laisse complètement les enfants sur le bas-côté. Après avoir envoyé Nicolas rejoindre ses nouveaux camarades de vacances, le film s’enlise progressivement à vouloir construire une pseudo rivalité amoureuse, sans que l’on y croit une seconde. 

La mise en scène de Tirart se révèle finalement classique et sans surprise, et outre la très belle lumière nostalgique qui se dégage du film, on retiendra assez peu de choses de cette suite moyennement réussie, pas toujours drôle (un gag sur trois environ fonctionne) si ce n’est peut-être les références cinématographiques plutôt bien senties (Les demoiselles de Rochefort, Les vacances de Mr Hulot et même Shining!! si, si!!!). Le rôle de Dominique Lavanant (qui interprète la grand-mère de Nicolas) étant au final le plus intéressant et le plus creusé du film. Malgré cela, ces « Vacances du petit Nicolas » raviront les enfants mais ennuieront quelque peu les grands.

email
SCENARIO 46%
MISE EN SCENE 56%
ACTEURS 67%
ATMOSPHERE VISUELLE 71%
APPRECIATION GENERALE 53%
Vote final

"Les vacances du petit Nicolas" manque son virage, en reproduisant les mêmes erreurs que "Les vacances de Ducobu", à savoir un scénario insipide, des gags souvent rebattus et une prédominance des problèmes parentaux sur ceux de Nicolas et ses copains. Reste des acteurs convaincants et des paysages estivaux !!

Note finale 58%