Nos avis Ciné

Les meilleurs films de Will Ferrell


Will Ferrell a rapporté plus d’un milliard de recettes au box-office, en grande partie grâce à des rôles comme ceux de Ron Burgundy et de l’elfe Buddy, des personnages qui resteront pour toujours gravés dans le folklore hollywoodien.

En l’honneur de sa grande réussite, nous avons décidé de nous pencher sur dix de ses meilleurs films.

Les Rois du Patin (2007)

En 2007, Will nous a offert Les Rois du Patin, une comédie mettant en vedette deux patineurs sur glace qui devaient surmonter la haine viscérale qu’ils ressentaient l’un pour l’autre afin de faire équipe pour participer à une compétition après avoir été bannis des épreuves en simple après une bagarre. Avec Will Arnett et Amy Poehler dans les rôles des adversaires étrangers sournois, ce film s’en prend d’une manière hilarante au monde du patinage sur glace et de ses protagonistes, et la performance inégalée de Ferrell ne s’essouffle pas une seule seconde.

Ricky Bobby : Roi du Circuit (2006)

Ferrell était déjà apparu dans une autre comédie sur le sport un an avant Les Rois du Patin quand, en 2006, il nous avait offert Ricky Bobby : Roi du Circuit qui se déroulait dans le monde de la NASCAR. Avec Ferrell faisant équipe avec John C Reilly et volant la vedette à Sasha Baron Cohen, ce film est un aperçu exubérant de la manière de vivre des fous du moteur gonflés à la testostérone.

Présentateur Vedette : La Légende de Ron Burgundy (2004)

Un grand classique qui a depuis eu une suite qui a également rencontré un grand succès, Présentateur Vedette est du pur Ferrell. Cette comédie est totalement déjantée, mais contrairement à certains films, elle ne donne pas l’impression de détoner. Il n’existe vraiment aucun titre comparable à La Légende de Ron Burgundy, néanmoins il s’agit également du film qui a donné le ton pour de nombreux autres qui ont marché dans ses pas dans l’univers de la comédie.  Non seulement il s’agit du plus grand succès de la carrière de Farrell, mais celui-ci est également entouré d’une équipe composée de grandes stars de la comédie, dont Steve Carell, Paul Rudd et Christina Applegate, qui aident à faire de ce film la légende qu’il demeure encore aujourd’hui.

Very Bad Cops (2010)

Première des deux collaborations avec Mark Wahlberg dans laquelle ce dernier joue le parfait faire-valoir sérieux pour la niaiserie burlesque de Ferrell, Very Bad Cops est une comédie sur deux collègues policiers qui fonctionne vraiment. En associant l’inspecteur empoté de Ferrell à l’homologue désespérément impassible de Wahlberg, ce film offre au public une parodie qui tourne en dérision le genre même auquel elle appartient. Presque trop intelligent pour son propre bien, il s’agit là d’un autre film qui prouve que Ferrell est un acteur véritablement bankable.

 

Elfe/Elf (2003)

Je doute fort qu’il existe quelqu’un sur terre qui n’ait pas vue Elfe, probablement le plus grand film de Noël de tous les temps. Jouant ici le rôle de l’elfe Buddy, Ferrell montre une autre de ses facettes dans un film rempli de bons sentiments et, aussi ringard que cela puisse paraître, parfait pour ce moment de l’année. Il s’avère qu’en fait l’elfe est un humain (d’où sa taille) qui a été élevé par des elfes au Pôle Nord, dans l’atelier du Père Noël. Quand la supercherie est dévoilée, Buddy part à New York City, à la recherche de son père inscrit sur la liste des méchants pour une histoire classique d’un héros qui arrive dans un monde dans lequel il n’est pas dans son élément.

Retour à la Fac (2003)

L’accroche de Retour à la Fac dit : « Pourquoi les hommes se comportent-ils comme des gamins ? Parce que c’est trop bon ! » est une très bonne description de ce qui se passe lorsque Ferrell est rejoint par Vince Vaughan et Luke Wilson et qu’ils décident de s’adonner de nouveau au mode de vie qu’ils avaient quand ils étaient membres d’une confrérie à l’université. Tout commence après que Wilson découvre que sa petite amie l’a trompé et qu’il emménage dans une maison située près d’un campus universitaire sur lequel il crée une confrérie pour les losers. Comme toujours, Ferrell fait rire, cette fois dans le rôle de Frank le Tank.

Very Bad Dads (2015)

Will Ferrell et Mark Wahlberg jouent des pères qui s’affrontent, l’un étant le beau-père et l’autre le père biologique. Le père, Wahlberg, est un fonceur dégourdi, le beau-père, Ferrell, est extrêmement embarrassant. On peut sentir le postulat de ce film à des milliers de kilomètres, oui le désespéré Ferrell cherche à obtenir une sorte de validation de la part de ses beaux-enfants lorsque le véritable père de ces derniers refait son apparition et lui met des bâtons dans les roues. Il s’agit d’un autre rôle d’empoté de Ferrell comme ceux qu’il adore tenir et que ses fans adorent voir, et ce film de « mon papa est le plus fort » ne déçoit pas.

Frangins Malgré Eux (2008)

Ce film réunit l’équipe de Ricky Bobby : Roi du Circuit composée du réalisateur Adam McKay et de Will Ferrell et John C Reilly à l’affiche, ces derniers jouant cette fois les rôles d’hommes-enfants qui vivent chez leurs parents obligés de s’accepter l’un l’autre après le mariage de ces derniers. Bien sûr, les choses sont compliquées par le fait qu’ils se détestent et qu’ils ne font rien pour faciliter la vie de leurs parents, choisissant plutôt de se jouer d’horribles tours. Ce film nous régale de grosses farces dégoûtantes et offrent un parfait divertissement pour une soirée sans prise de tête.

The House (2017)

Dans The House, qui sortira un peu plus tard cette année, Will Ferrell fait de nouveau équipe avec Amy Poehler pour former un couple de parents désespérés qui ont perdu la bourse d’études de leur fille et qui montent un casino illégal dans leur cave dans le but de récupérer de l’argent. Jason Mantzoukas joue son rôle habituel de clown attardé excentrique, cette fois dans la peau du voisin d’à côté qui aide le duo à tenter de se racheter. En vérité, le duo ridicule n’est pas obligé de monter un casino physique illégal chez lui sachant qu’il est beaucoup plus facile de se connecter sur un casino en ligne pour gagner des récompenses en argent réel. Grâce à de solides procédures réglementaires, les casinos en ligne sont totalement sûrs, ce qui est dans le fond l’opposé total du casino dans la cave dans The House.

 

La Grande Aventure Lego (2014)

Même s’il s’agit uniquement (ou principalement) d’un rôle de doublage, le jeu de Ferrell donne tellement de force au personnage Lego Lord Business qu’il contribue au côté amusant offert par ce film. Et c’est amusant. La Grande Aventure Lego est un des meilleurs films familiaux de ces dernières années, et ce en grande-partie grâce à Ferrell qui, au moment où le film se transforme en film avec de véritables acteurs, montre littéralement son côté humain.

email