Nos avis Ciné

Les aventures de Tintin : Le secret de la licorne [Critique]


« Les aventures de Tintin : Le secret de la licorne » , c’est l’histoire de … :

Plusieurs albums mélangés. Tout est basé sur l’histoire des trois bateaux de la licorne de la famille Haddock qui contiennent chacun un parchemin sur lequel il est écrit une partie d’une énigme menant à un trésor d’une valeur inestimable. Tintin achète par hasard un de ces bateaux et se retrouve alors sur le chemin de ceux qui cherchent avidement ces répliques légendaires.

« Les aventures de Tintin : Le secret de la licorne », Meilleur Film … ou pas?

C’est avec énormément d’appréhension et de méfiance que j’ai abordé cette adaptation d’une des plus fortes licences de BD Franco-belge. Entre le choix de la performance capture aux images plutôt douteuses et bling-bling, et l’angoisse d’une adaptation ratée au niveau scénaristique, difficile de partir optimiste. L’avantage d’un film comme celui-ci est qu’il partagera tous les publics, est c’est bien ça le plus intéressant.

Quand des grands noms comme Steven Spielberg et Peter Jackson sont aux commandes, il est beaucoup plus facile de leur laisser le bénéfice du doute, et c’est primordial pour pouvoir apprécier cet hybride aussi bien au niveau technique que scénaristique. Plusieurs passages de BD différentes ont été mélangés pour pouvoir instaurer un background cohérent, ce qui va forcément déplaire aux puristes, mais c’est aussi ce qui permet au rythme du film d’être correctement entretenu et c’est une bonne chose car la BD était un peu trop molle par moment.

Sorti de la simple comparaison, on assiste à un feu d’artifice de spectacle comme Spielberg sait le faire. D’ailleurs certaines scènes n’ont été créées que pour ça et beaucoup s’en plaindront parce que trop superficielles (surtout pour du Tintin) mais elles donnent à cette histoire d’enquête un côté Indiana jones ou Uncharted. La comparaison avec le jeu vidéo n’est pas anodine, c’est aussi le gros défaut de ce spectacle virtuel qui parfois oublie de faire autre chose que nous distraire. La bande-originale se fait discrète, on en ressort pas avec un thème en tête mais certaines images resteront gravés dans vos rétines à vie, tout comme les problèmes d’animations flagrants et celles parfois trop exagérées.

Conclusion :

Le film ne met pas tout le monde d’accord (et c’est aussi là que nous vous attendons) mais en ce qui me concerne je me suis laissé emporter par l’Aventure avec un grand A que Spielberg à réussi à créer sur une licence si facile à exploiter de façon barbare et malhonnête, et j’ai hâte de voir la suite puisque deux épisodes sont encore prévus , le deuxième étant réalisé par Peter Jackson et le troisième en co-réalisation avec Spielberg. Après tout, le simple fait d’avoir passer 2h30 dans un monde où on a pris du plaisir suffit parfois à faire d’un film un peu bâtard, une petite œuvre à ne pas rater.

[vimeo 30906771 600 300]

email

  • Dame_Ondine

    Je suis allée le voir hier soir et n’en suis pas ressortie aussi enthousiaste que toi. Le mélange des BD était le bienvenu mais ça n’en rend pas l’intrigue plus poussée pour autant. J’ai vite laissé tomber l’espoir de voir du Tintin donc j’ai abordé la seconde moitié du film comme un film lambda et ça n’a rien changé… L’action pour l’action ne me dérange pas quand elle a ce petit truc décalé en plus qui la rend spéciale comme souvent chez Spielberg mais je trouve que ce n’est pas le cas ici : trop de plans sont dédiés à la 3D et je n’aime pas cette béquille. La 3D doit être au service d’un film et pas l’inverse.

    • Neo

      Pour l’intrigue, elle n’est absolument pas poussée, mais elle me semble plus fournie que quand on prend l’histoire d’une seule BD. J’ai jamais vraiment été FAN de Tintin même si des phrases me restent en tête, et c’est le fait d’y être allé sans trop d’attente qui m’a valu c’est enthousiasme. Après le spectaculaire de Spielberg est bien là mais c’est pas ce qui fait un très bon film en effet, mais je pense qu’il n’est pas non plus à jeter aux oubliettes. (Pour ce qui concerne la 3D j’aimerai vraiment voir un film où elle est au service du film et pas que gratuite, ce qui me semble difficle.

  • En effet, le graphisme à l’air inquiétant… Mais du coup, je serais presque tenté de voir mon premier film en 3D…

  • Miss_Kan

    Il faut définitivement que je le vois … même s’il ne met pas tout le monde d’accord, j’en ai lu beaucoup de bien.
    En tous les cas, il est certain que si trop de plans sont dédiés à la 3D, au même titre que Dame_Ondine, je vais avoir du mal à accrocher.

    M’enfin, je verrais bien : )

  • Pour en rester sur un point de vu uniquement technique …
    Comme dit dans l’article, certaines images rendent vachement bien et restent sublîmes ! Mais parfois, c’est « too much » !

  • Dame_Ondine

    Sur le graphisme et l’animation, perso je n’ai rien à redire, c’est vraiment très très bien foutu.

  • Flo

    Je suis allé le voir au cinéma.
    Alors sur le côté techniques, c’est magnifique mais côté respect des aventures de Tintin, c’est zéro!

  • Au niveau technique, RAS, c’est bien maîtrisé. La technique retenue a l’avantage de permettre une plongée presque sans faille dans l’univers graphique d’Hergé. Certains plans sont tout simplement identiques aux cases de la BD!
    Je pense par ailleurs que le scénario a été construit de façon intelligente, puisqu’il permet de raconter l’une des meilleures histoires de Tintin tout en assurant aux néophytes de comprendre le propos. Et ceci sans oublier les très nombreux clins d’œil faits aux fans!

    Globalement, je suis ressorti assez satisfait de la salle, malgré deux déceptions : premièrement, et comme c’est le cas avec Spielberg depuis quelques années, le film paraît assez « creux », sans réelle surprise, tandis que le spectateur a parfois l’impression d’assister à une succession de scènes indépendantes, que le réalisateur n’a pas vraiment pris le temps de lier entre elles, peut-être pour assurer un rythme soutenu. Ma seconde déception concerne le choix de la 3D qui n’est à mon sens qu’une mode passagère qui augmente le prix des billets tout en pénalisant la visibilité de l’œuvre (dans Tintin notamment, les lunettes 3D ternissent de façon excessive les couleurs du film, pourtant renforcées pour imiter la colorisation BD…). Quand en plus ladite 3D semble avoir été rajoutée à la fin et à l’arrach’ par simple opportunisme…

    • Neo

      En effet Spielberg ne fait pas de grandes surprises depuis bien longtemps, il fait dans l’efficace et les suites à gros sous. J’espère aussi que le relief va vite partir de nos salles mais je crois qu’on peut rêver :'(

  • Je l’ai vu et le film m’a techniquement bluffé. Certaines scènes semblaient sortir d’un film. Par contre, j’ai été moins emballé par le scenario et je me suis ennuyée. On retrouve l’univers Tintin et sa naïveté mais je ne suis pas au départ une grande fan de cet univers …

  • merci pour cette critique. j’hésitais à me rendre au ciné pour le voir, maintenant je suis un peu plus emballé par la chose.

  • C’est l’histoire d’une vie.

    J’ai appris à lire et j’ai voyagé dans le monde imaginaire avec les albums de Tintin.

    Enfant.

    Tintin est resté le même et j’ai grandi. Du coup, j’ai rangé mes BD dans une malle.

    Adolescent.

    Nostalgique, j’ai gardé à porté de main mes albums préférés.

    Adulte.

    Pour ce qui est du film, j’y suis allé sans aucun a priori et j’en suis ressorti sans déception (ou presque !).

    Spielberg rend un vibrant hommage à la témérité de Tintin, au courage de Milou, à l’alcoolisme inspiré d’Haddock, à la naïveté des Dupondt et survole la puissance vocale de la Catasfiore.

    Le méchant est un nouveau venu dans l’univers de Tintin, Sakharine. J’aurai pourtant aimé voir l’incarnation de Rastapopoulos s’en prendre à la bêtise d’Alan.

    Difficile de ne pas resté insensible à ce héros sans charisme et pourtant si attachant : Spielberg réalise ici ce que plein d’autre ont déjà voulu tenter.
    Il donne au cinéma d’animation tout son sens : rendre vivant et donner du mouvement.
    En effet, il a réussi à donner de la vie à mes héros de papier et d’encres colorées. Les personnages trouvent leur registre et exploitent toute les situations pour transmettre au film une énergie et un plaisir communicatif.
    Trop d’actions ? J’ai le souvenir qu’il y en a aussi dans les BD, avec un traitement plus lent et moins relevé. C’est d’ailleurs la force du film : rendre à Tintin ce qui appartient à Tintin, l’action.

    Le petit inconvénient, c’est la 3D qui n’apporte rien au film, je la trouve même nuisible : elle assombrit l’image, atténue la lumière et donne au film une noirceur dérangeante.

    En conclusion, en moins de deux heures, j’ai retrouvé l’enfant émerveillé, l’adolescent blasé et l’adulte conscient qu’il ne grandira jamais.

    Rendez vous à mes 77 ans pour vérifier le postulat.

  • Neo

    je voudrais préciser que ce n’est pas la 3D qui atténue la lumière mais les salles de ciné qui ne règles pas leurs étalo pour que ça soit suffisamment lumineux. ( pour avoir essayé des extraits de film en 3D sur un écran bien réglé là ou je travaille)

  • Kefka

    Alors alors…. Vu hier, et comment dire…. Déçu ? Alors attention, déception toute relative, mais au regard des personnes impliquées dans la conception du film, je ne peux m’empêcher d’avoir un « léger » sentiment d’amertume…

    Mais commençons par le début, et je pense LE point le plus à même de diviser : le visuel. Et pour ma part, autant dire que le pari est réussi, et ce dans les grandes largeurs. Hormis une 3D toujours aussi factice et exaspérante (les magnifiques couleurs complètement délavées à cause de ces fichues lunettes…), le reste est juste une somme d’excellents choix techniques et artistiques, ne dénaturant en rien la ligne claire d’Hergé tout en apportant une touche de réalisme par moment proprement saisissante (la Légion Etrangère dans le désert est à tomber par terre), avec des personnages tous plus réussis les uns que les autres (seul bémol : Tintin, et oui….) , et des décors d’une beauté stupéfiante. Bref, d’un point de vue visuel, c’est excellent, maîtrisé, et parfaitement abouti.

    Là où le bât blesse franchement, c’est que l’histoire, quand-à-elle, n’est clairement pas à la hauteur du visuel, et la première question m’étant venue à l’esprit une fois le métrage terminé fut « à quoi bon mélanger trois albums pour aboutir à un résultat aussi superficiel ? ». Je ne sais pas si ma mémoire me joue des tours, mais quel que soit le tome choisi parmi les trois, j’ai un souvenir d’une densité thématique forte, prégnante, là où le film de Spielberg m’a paru franchement superficiel, avec des clins d’oeils certes parfaitement intégrés, mais avec une histoire donnant l’impression de ne jamais approfondir tout ce qu’elle aborde, sans compter des ajouts et changements pas franchement pertinents pour la bonne conduite du récit (Sakharine ?)…

    Bref, ça se suit avec plaisir, c’est rythmé et globalement très bien fichu, mais là où la BD s’adresse clairement à un public de 7 à 77 ans, le film, lui, est à mon avis bien plus adressé aux enfants, et m’a laissé sur le carreau… Ce n’est pas encore le successeur des 3 premiers Indiana Jones, mais ça reste malgré tout un bon premier jet en attendant confirmation avec la suite.

  • Excellent film d’animation, c’est vraiment très bien fait.

  • Le film est très beau, très bien réalisé et ne manque pas de rythme (c’est le moins qu’on puisse dire), par contre je n’ai pas été si emballé que ça… Peut-être parce que je l’ai vu en VO et en 2D, j’aurais peut-être mieux apprécié en le voyant en VF et en 3D pour profiter vraiment du spectacle.
    Quand on a vu les dessins animé dans son enfance, c’est difficile de s’en détacher. Le thème musical est complètement différent et ne rend pas la même fraicheur enfantine que l’original.
    Par contre la Castafiore chante très bien !

  • J’ai vu ce film en avant première et j’ai franchement trouvé la 3D impressionante et le film plutôt bien réalisé dans son ensemble et bien fidèle au style de la BD. Mais justement, c’est ce style que je trouve inadapté pour le cinéma… ca n’arrête jamais… c’est speed, trop speed et fatiguant sur la durée du film…

    Donc je dis bien, mais pas mon style de film au final.

  • Je l’ai vu en 2D et j’en ai parlé dans mon blog. J’ai beaucoup aimé !

  • Voila j’ai pu lire cette critique maintenant que j’ai vu le film! Je suis plutôt d’accord avec toi, le film n’est pas parfait mais mieux que ce à quoi je m’attendais ^^! Par contre j’ai peur que ça s’essouffle vite dans la suite…

  • Elise

    Même si le film n’est pas « fidèle » à la BD, j’ai beaucoup apprécié ce film notamment de par les personnages, le graphisme et le dynamisme que dégage ce film. J’ai hâte de découvrir la suite pour « replonger » en enfance 🙂

  • Bon, je l’ai vu, finalement, le graphisme est plutôt agréable. Et bon, n’étant ps un expert de la BD, les incohérences ne m’ont pas frappées. Mais c’est vrai qu’on voit bien que le film est fait pour qu’il y ai un maximum d’action.

    Félicitations pour la scène après la chute du barrage, vraiment belle prouesse technique.