Nos avis Ciné

La nuit au musée 3, le secret des pharaons : A bout de souffle


Ben Stiller réendosse le rôle de Larry, le gardien de musée le plus survolté, dans le dernier volet de la saga La Nuit au Musée. Il quitte New York pour Londres où il va vivre sa plus grande aventure. Accompagné de ses amis le Président Roosevelt, Attila, le Romain Octavius, Jedediah et le pharaon Ahkmenrah, ainsi que de nouveaux personnages délirants, il va tenter de sauver la magie avant qu’elle ne disparaisse à tout jamais.

  • Réalisateur(s): Shawn Levy
  • Acteurs principaux: Ben Stiller, Robin Williams, Owen Wilson
  • Date de sortie: 04/02/2015
  • Nationalité: Américaine
Peu inspiré...

Peu inspiré…

 

Neuf ans après la première « Nuit au musée » amusante et convaincante, et six ans après sa modeste suite, le réalisateur Shawn Levy vient clore cette trilogie avec ce troisième et dernier opus. La première « Nuit au musée » avait l’intelligence de se présenter comme un film très familial et populaire, tout en étant très fourni en gags autour de la réécriture de l’Histoire où les personnages sont remis dans des situations décalées et hilarantes.

Seulement voilà, pour ce dernier opus, on voit clairement que le scénario tourne en rond (il y’a une idée de départ heureusement) mais on a la fâcheuse impression que Shawn Levy fait du remplissage et donne l’impression de ne pas savoir où va son film (la scène avec le cow boy et le romain dans les tuyaux semble un peu improvisée). En réalité, le film souffre du même mal que « Taken », dont j’ai parlé la semaine dernière (pour ne reprendre que le plus récent), car après un premier film très original, s’empile des suites qui ne racontent pas grand chose, et qui se contentent de faire des clins d’oeil permanents au film original (même si il faut nuancer en disant que « La nuit au musée 2 » était plutôt correct). Certes, c’est très sympa, mais dans cette 3ème « Nuit au musée », le scénario est beaucoup plus faible et s’illustre d’un cruel manque d’inspiration.

La scène la plus réussie du film...

La scène la plus réussie du film…

 

Si le talent des comédiens parvient à sauver le film (Ben Stiller, très drôle comme d’habitude; Rebel Wilson qui donne à elle-seule tout le sel de ce troisième film; et Robin Williams, émouvant dans un de ses derniers rôles, tout en retenue), on peut reprocher au film son manque de risques, son humour beaucoup moins présent que dans les précédents films, mais surtout son manque d’ancrage avec l’Histoire. (Seule la scène à Pompéi, une des meilleures du film, en fait partie.)

A l’instar des personnages qui veulent garder la magie des personnages vivants autour de cette tablette égyptienne, le spectateur n’espère qu’une chose, que la « magie » de la saga soit au final conservée, sans trop y croire ou trop rarement. Ce sont particulièrement le dernier quart d’heure qui permet à cette trilogie de se terminer de manière un peu inattendue, en dansant évidemment. Le film se clot ainsi de la bonne façon, sans trop tirer sur cette corde, déjà un peu usée de ces suites interminables.

email
SCENARIO 46%
MISE EN SCENE 62%
ACTEURS 86%
BANDE SON 65%
HUMOUR 61%
APPRECIATION GENERALE 52%
Vote final

Malgré tout le talent comique de Ben Stiller, de Rebel Wilson et en dépit de la performance touchante de Robin Williams, dans un de ses derniers rôles, "La nuit au musée 3, le secret des pharaons" perd un peu de sa magie, à cause d'un scénario qui manque cruellement d'inspiration et d'ambition.

Note finale 62%