Nos avis Ciné

Joker, polar dans l’univers du jeu avec Jason Statham


Joker est un film un peu particulier, relevant du registre des polars d’action. Il met en scène Jason Statham, comme héros et comme d’ailleurs quasi-seul protagoniste d’intérêt. Ce film met en oeuvre deux histoires parallèles : celle d’une part de la vengeance d’une prostituée agressée et d’autre part celle du cycle infernal d’un accro au Black Jack.

  • Réalisateur(s): Simon West
  • Acteurs principaux: Jason Statham, Michael Angarano, Milo Ventimiglia
  • Date de sortie: 14/01/2015
  • Nationalité: Américain

C’est la troisième fois que Jason Statham s’associe à Simon West pour tourner un film. Le duo semble bien s’entendre. Pour cette nouvelle réalisation, l’acteur prend à son habitude la peau d’un personnage tout en finesse : Nick Wild, un ancien marine de l’armée américaine. Ce dernier s’est reconverti dans le privé en réalisant des missions de garde du corps.

L’intrigue se déroule à Las Vegas, ville extrêmement prisée et connue pour ses salles de jeux et ses nombreuses tentations (du luxe, des fortunés, des salles de jeux comprenant des jeux à 3 ou à 5 rouleaux, du BlackJack, des machines à sous gratuites, etc.). C’est d’ailleurs autour de ce sujet que va se dérouler toute une partie de l’intrigue. Nick Wild est en effet particulièrement attiré par le jeu, une attirance qu’il tente bien que mal de contrôler.

Le spectateur entre réellement dans l’histoire du film lorsque l’ex-femme de notre personnage central se fait hospitalisée après s’être fait tabassée. Nick Wild décide alors de retrouver les auteurs de ce passage à tabac. On a alors le plaisir de découvrir l’acteur Milo Ventimiglia qui incarne un mafieux de la ville.

Film Joker

Film Joker

Jason Statham, convaincant et charismatique va alors s’illustrer en sorte de justicier, utilisant toute sa poigne pour faire régner sa justice. Le film n’en reste pas moins un polar : les scènes sont relativement sombre et les images de Las Vegas atlantes. N’en reste pas moins que les scènes de combat de cette série B restent dynamiques et brutales. 

 

La bande annonce

email