Nos avis Ciné

Jack Reacher 2, Never go back : Une suite bâclée…


Film avec avertissement. Jack Reacher est de retour, prêt à tout pour obtenir justice. Susan Turner, qui dirige son ancienne unité, est arrêtée pour trahison : Jack Reacher ne reculera devant rien pour prouver l’innocence de la jeune femme. Ensemble, ils sont décidés à faire éclater la vérité sur ce complot d’État

  • Réalisateur(s): Edward Zwick
  • Acteurs principaux: Tom Cruise, Cobie Smulders, Robert Kneeper
  • Date de sortie: 19/10/2016
  • Nationalité: Américaine

419242

 

Sorti en 2012, le premier opus de « Jack Reacher », une nouvelle variation des films d’espionnage, avait rassemblé près d’1,5 million de spectateurs. Christopher McQuarrie laisse sa place à la réalisation à Edward Zwick, qui a signé le film de guerre « Les insurgés » ou récemment « Le prodige » sur l’histoire vraie d’un champion d’échecs. Dans l’univers des films d’espionnage, outre James Bond ou Jason Bourne, Ethan Hunt dans « Mission impossible » est devenu une des références. Tom Cruise, qui incarnait à la perfection le rôle d’Ethan Hunt, a rempilé pour celui de Jack Reacher, un héros, qui n’est ni un super-héros, ni un espion à proprement parler, mais un « homme-fantôme », constamment chassé. Le premier film avait su proposer un spectacle efficace extrêmement prenant, et avait su insuffler une certaine modernité.

Doté d’un budget bien supérieur au premier film (96 millions de dollars au lieu de 57 millions), « Jack Reacher 2, never go back » suit toujours notre héros qui va vouloir essayer de défendre Susan, une major accusée de trahison, mais découvrira aussi qu’il a une fille cachée qui devra défendre. Tous trois vont très vite devoir fuir et se cacher pour éviter de se faire attraper, et déjouer le complot. Soyons honnêtes, le film tient en grande partie sur les épaules de Tom Cruise, par son énergie folle (comme la plupart de ses films : il court sans arrêt, file des coups de poings rageur aux méchants). Sa prestance à l’écran et sa manière de jouer le héros « humain » qui parvient à toujours avoir un coup d’avance sur ses adversaires font mouche ici.

Le problème de ce « Jack Reacher 2 » concerne tout ce qu’il y’a autour de Tom Cruise. A commencer par les deux actrices qui l’entourent, celle incarnant Susan étant le faire-valoir féminin qui ne sert qu’à faire joli, avec de plus un caractère proche de celui de Reacher. Quand à la fille supposée du personnage, elle accumule les erreurs stupides qui font d’elle une tête à claque idéale. Quand au méchant, il apparaît tellement fade et transparent qu’il pourrait être interchangeable. Mais le gros défaut de ce film restent le scénario. Car « Jack Reacher « 1 » » était divertissant et se développait comme une série B intelligente (l’influence de Christopher McQuarrie qui a aussi réalisé le dernier « Mission impossible » n’est pas innocente), ce « Jack Reacher 2 », long de 2 heures, ne parvient que très rarement à passionner, à cause d’un récit faiblard et pas très original. En réalité, il ne se passe grand chose, les rebondissements de l’intrigue sont assez attendus et on s’ennuie fermement devant cette production qui semble avoir été faite pour être le film du dimanche soir à la télé.

Lorsque le scénario est décevant dans les films d’action, la mise en scène réhausse souvent l’ensemble. Mais ici, même pas ! La réalisation d’Edward Zwick pêche par ses effets visuels issus des films d’action des années 80 ou 90, son découpage des séquences complètement raté et ses incohérences et autres faux-raccords qui empêcheront l’amateur de série B d’apprécier pleinement ce spectacle.

email
SCENARIO 56%
MISE EN SCENE 58%
ACTEURS 64%
PHOTOGRAPHIE 65%
BANDE SON 62%
APPRECIATION GENERALE 51%
Vote final

Finalement, après un premier opus divertissant et décomplexé, « Jack Reacher 2, never go back » n'est qu'une suite bâclée sans grand intérêt. L'impression de déjà-vu reste constamment collé à nos rétines (aussi bien dans le scénario sur fond d'un héros solitaire et de sa rennaissance, que dans sa mise en scène datée). Seuls les fans de Tom Cruise, qui fait le job, seront comblés !

Note finale 59%