Nos avis Ciné

Insidious, chapitre 3 : Flippant


Parce qu’elle a l’impression que sa mère défunte cherche à entrer en contact avec elle, la jeune Quinn Brenner se tourne vers Elise, un médium qui possède un véritable don mais refuse de l’utiliser depuis la tragédie qu’elle a vécue autrefois. Lorsque Quinn est attaquée par une entité malveillante, Sean, le père de la jeune fille, supplie Elise de les aider. Secondée par deux parapsychologues, Tucker et Specs, Elise accepte alors de tenter d’entrer en contact avec les morts. Forcée de s’aventurer dans les tréfonds de l’au-delà pour protéger Quinn, Elise va affronter le pire ennemi qu’elle ait jamais rencontré : un démon dévoreur d’âmes…

  • Réalisateur(s): Leigh Whannell
  • Acteurs principaux: Dermot Mulroney, Stefanie Scott, Angus Sampson
  • Date de sortie: 08/07/2015
  • Nationalité: Américaine
insidious-3-scream

La peur d’Elise !!

 

En 2011, « Insidious » m’avait absolument glacé le sang et redoré le blason du cinéma d’épouvante. Suite à l’énorme carton engendré, une suite a été réalisé en 2013, plus décevante à mon goût. James Wan, parti faire joujou avec les voitures de « Fast and furious 7 », laisse sa place à Leigh Whannell, qui a scénarisé les deux premiers films, ainsi que les quatre premiers « Saw ». Pour rappel, « Insidious 2 » suivait directement les événements de la famille Lambert. Ici, Leigh Whannell recentre son action 8 ans avant le premier épisode et replace le personnage mythique de la saga, celui d’Elise, la médium. Tuée à la fin du premier opus, son retour en guise de préquel permet de s’intéresser aux raisons de son « engagement » et assure le lien avec les deux premiers opus. Car il est vrai, que ce « Insidious 3 » est au final assez indépendant des deux premiers.

Tip toe throe the tulips...

Tip toe throe the tulips…

On suit ainsi la famille Brenner et particulièrement Quinn, cette ado qui a perdu sa mère et qui doit prendre soin de son père et de son petit frère, tout en se concentrant sur son avenir de comédienne de théâtre. Si l’on peut émettre des réserves sur « Poltergeist », un remake un peu trop tendre et gentillet, « Insidious 3 » parvient à procurer au spectateur la dose de frissons que l’on attend dans cette saga. Assez bien construit, le film débute par la rencontre entre Quinn et Elise, il laisse la tension s’instaurer autour de Quinn attaquée par des démons, avant qu’Elise accepte d’aider la famille Brenner à ses risques et périls. Si ce « Insidious 3 » a toutefois du mal à atteindre la tension psychologique pure du premier opus, le film infuse une atmosphère assez malsaine, accompagné de plusieurs jump-scares parfois vraiment terrifiants et imprévisibles. Pour rappel, cela consiste à créer des effets dans le but de faire sursauter le spectateur.

Le film est très bon lors des scènes où le démon tourne autour de Quinn, plus confus et grandiloquant dans la dernière demie heure, même si certaines scènes font leur petit effet. En revanche, on peut regretter que les violons qui accompagnaient les scènes d’horreur et qui participaient à cette tension soient quasiment absents (tout comme la musique « Tip toe throught the tulips »). Sans trop en dire, cette fin du film ultra flippante est sans doute la plus réussie et horrifique depuis des lustres !! Dans un style différent de James Wan, moins baroque et plus conventionnel dirons nous, la mise en scène emprunte des angles de caméras différents, avec un jeu particulier sur le rapport vertical, comme pour se démarquer de la saga. Un quatrième film serait prévu, en espérant que ces quelques défauts soient corrigés…

VOICI LA BANDE ANNONCE POUR VOUS EN DONNER UNE IDEE :

email
SCENARIO 77%
MISE EN SCENE 79%
ACTEURS 81%
PHOTOGRAPHIE 85%
TROUILLOMETRE 87%
APPRECIATION GENERALE 83%
Vote final

Moins bon que le premier, mais meilleur que le deuxième, "Insidious, chapitre 3", à défaut d'être très original, se révèle assez flippant et délivre une bonne dose de frissons et d'angoisse, grâce à des jump-scares terrifiants (Oh que ce dernier plan fait peur !!!)

Note finale 82%