Nos avis Ciné

Horns : Curieux mélange des genres


Soupçonné d’avoir assassiné sa fiancée, rejeté par tous ceux qu’il connaît, Ignatius a sombré dans le désespoir. Un matin, il se réveille avec une paire de cornes sur la tête. Celles-ci lui donnent un étrange pouvoir, celui de faire avouer leurs plus noirs secrets aux gens qu’il croise. Ignatius se lance alors à la recherche du véritable meurtrier…

  • Réalisateur(s): Alexandre Aja
  • Acteurs principaux: Daniel Radcliffe, Max Minghella, Joe Anderson
  • Date de sortie: 01/10/2014
  • Nationalité: Américaine
Un film qui manque de caractère...

Un film qui manque de caractère…

 

En quelques années, Alaxandre Aja a su faire son trou à Hollywood avec de solides séries B aussi efficaces qu’effrayantes (« Haute tension » (2003), « La colline a des yeux » (2006), « Mirrors » (2008) et surtout « Piranhas 3D » (2010)). Le réalisateur le plus frenchie d’Hollywood revient cette fois à une forme paranormale, esquissée dans « Mirrors », avec ce jeune homme, qui à la suite de l’assassinat de sa petite copine, et acculé par les médias locaux, se voit pousser un beau matin, deux énormes cornes sur la têtes.

De ce postulat de départ, on attendait de la part d’Alexandre Aja un film trash et provocant. Le résultat est un curieux mélange des genres. On a l’impression qu’Aja ne parvient pas à atteindre son but, ni à interroger en profondeur les sujets qu’il aborde (la prédominance des médias, le rejet de l’autre, etc..) Le début du film partait pourtant bien et parvenait à insuffler  un humour trash savoureux (la scène chez le médecin, la scène de la fille qui s’empiffre de donuts) qui découle du décalage bien pensé entre la situation exceptionnelle vécue par le personnage d’Ig et la réaction calme et différente des personnages qu’il croise.

Trop de mélo tue le mélo...

Trop de mélo tue le mélo…

 

Dans ce film qui souffle le chaud et le froid, des bonnes et des mauvaises idées, on pourrait applaudir la bande son euphorisante, des effets spéciaux très réussis et deux scènes particulièrement horrifiques particulièrement flippantes (les phobiques des serpents devront s’abstenir !!). On appréciera également la performance plutôt étonnante de Daniel Radcliffe (alias Harry Potter).

En revanche, l’omniprésence de flashs backs appuie et même écrase le film, avec un mélo fantastique un peu lourd, et la durée du film trop longue pour ce qu’il a à raconter. Mais c’est surtout son scénario qui pose problème, mélange d’horreur, de comédie, de fantastique, de mélo et de thriller. Sur le papier, c’est ingénieux. Sur l’écran, c’est un peu trop brouillon et la mayonnaise ne prend pas assez.  Enfin, si la mise en scène colle à l’atmosphère mystérieuse et poisseuse du film, elle n’atteint pas l’ingéniosité de ses films précédents (Certains plans de « Piranhas 3D » sont formidables!!)

email
SCENARIO 54%
MISE EN SCENE 65%
ACTEURS 71%
BANDE SONORE 74%
APPRECIATION GENERALE 64%
Vote final

"Horns" mélange bonnes et mauvaises idées, part d'une histoire fantastique pour introduire un mélo trop appuyé. Si les intentions sont bonnes, le résultat est un peu brouillon. La nouvelle réalisation d'Alexandre Aja ne parvient pas à atteindre la folie euphorisante de ses précédents films.

Note finale 65%