Nos avis Ciné

Grimsby, agent trop spécial : Trash à l’extrême !


Film avec avertissement pour le jeune public
Nobby Butcher n’a pas de boulot, mais cela ne l’empêche pas d’être heureux. Il a tout ce dont il peut rêver dans la vie : le foot, une petite amie géniale… et neuf gamins. Pour que son bonheur soit complet, il ne lui manque que son petit frère, Sebastian, dont il a été séparé quand ils étaient enfants. Après trente ans de recherches, Nobby retrouve finalement la trace de Sebastian à Londres. Il ignore que celui-ci est devenu le meilleur agent du MI6… Leurs retrouvailles tournent à la catastrophe, et voilà les deux frères en cavale. C’est alors qu’ils découvrent un complot visant à détruire le monde… Pour sauver l’humanité – et son frère – Nobby va devoir se lancer dans sa plus grande aventure. Pourra-t-il passer de l’état de bouffon niais à celui d’agent secret ultrasophistiqué sans faire trop de dégâts ?

  • Réalisateur(s): Louis Leterrier
  • Acteurs principaux: Sacha Baron Cohen, Mark Strong, Isla Fisher
  • Date de sortie: 13/04/2016
  • Nationalité: Américaine

13-grimsby

Au fil de sa carrière d’acteur, Sacha Baron Cohen a construit une image de trublion dans l’art qu’il a de manier la parodie tout en créant de véritables personnages, devenus cultes. Tout a commencé lorsqu’il a crée le personnage d’Ali G, parodie de personnage gangsta rap, puis Sacha Baron Cohen a enchaîné sur d’autres rôles marquants : Borat, un journaliste kazakh, Bruno, un journaliste de mode gay autrichien ou plus récemment le général Aladeen, un dictateur d’un pays fictif du Moyen-Orient dans « The dictator ». A chaque fois, il parvient à insinuer un humour au second degré tout en dénonçant en creux la corruption, le racisme, l’antisémitisme, l’homophobie ou encore le pouvoir politique. Cette fois, l’acteur rentre dans la peau de Nobby Butcher, fan de foot et vivant après sa grande famille, dans une ville d’Angleterre, Grimsby, ville qui existe réellement et dont leurs habitants ont peu apprécié la manière dont le film les a montré de manière peu valorisante (où ils sont dépeints comme des alcooliques ou des gens violents). Ce personnage de Nobby se caractérise par une certaine naiveté mais aussi une bêtise assumée tout en étant un personnage attachant malgré ses gros défauts, comme l’explique Sacha Baron Cohen : « Il a neuf enfants et use et abuse du système pour recevoir le plus d’aides de l’État possible. Mais le fait est qu’il adore ses enfants et sa petite amie, une femme plantureuse (interprétée par Rebel Wilson) dont il est fou amoureux. C’est aussi un bon père prêt à tout pour sa famille. Toute sa vie tourne d’ailleurs autour de sa famille, mais celle-ci n’est pas au complet : son frère manque à l’appel. »

L’intérêt principal du film va donc résider dans ces retrouvailles entre Nobby, l’alcoolique plouc et son frère Sebastian, devenu un des meilleurs agent secrets du MI6. Séparé dans leur enfance dans des dramatiques circonstances, les deux frères vont réapprendre à se découvrir et à collaborer ensemble lorsqu’ils vont devoir sauver le monde. Evidemment, le côté thriller et lutte contre les méchants passe un peu au second plan, ce qui intéresse surtout, c’est de voir comment les deux frères, si différents vont cohabiter, et quelles bêtises Nobby -alias Sacha Baron Coen- allait bien pouvoir nous inventer. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le film repousse très très loin les limites du trash avec un humour corrosif poussé à l’extrême. En allant voir ce film, il faut accepter de rire sur des sujets sérieux, et « Grimsby, agent trop spécial » fait rire sur des sujets qui n’ont vraiment rien de drôle comme la pédophilie ou la maladie (et en particulier le sida). Totalement irrévérencieux, le film délivre un humour totalement déglingué et fou, se moquant aussi bien avec force de Donald Trump ou de la FIFA. Très bien rythmé, cette comédie corrosive nous fait passer un excellent moment, pour peu que l’on soit réceptif à l’humour souvent scato-vulgaire, ce qui est mon cas, quand c’est bien fait comme ici.

Certaines séquences extrêmement drôles comme celle de la fléchette empoisonnée ou celle mémorable des éléphants portent ce film, qui varie entre le politiquement incorrect et la bonne dose d’humour gras et graveleux. Tout cela parvient à faire parfois oublier la mise en scène assez classique du film, même si les séquences d’action sont assez bien faites et vraiment prenantes.

sunfea_df-10097jpg_2704339a


 

email
SCENARIO 85%
MISE EN SCENE 82%
ACTEURS 91%
HUMOUR 93%
PHOTOGRAPHIE 86%
APPRECIATION GENERALE 90%
Vote final

Ouvertement trash au delà des espérances, « Grimsby, agent trop spécial » ne fait pas dans la finesse, mais se veut une comédie absolument désopilante lorsque l'on aime l'humour de Sacha Baron Cohen, mélangeant critique acide de la société et gags trashs et gratuits. Pour notre plus grand plaisir.

Note finale 87%