Nos avis Ciné

Free Fall : le nouveau « Brokeback Mountain »?


Marc est un jeune policier CRS. Il mène une vie épanouie avec sa femme qui attend un enfant de lui. Il rencontre Kay, un nouveau collègue qui vient de rejoindre son unité. La complicité des deux hommes vient rapidement à dépasser le cadre de leur travail…

  • Réalisateur(s): Stephan Lacant
  • Acteurs principaux: Hanno Koffler, Max Riemelt, Attila Borlan
  • Date de sortie: 05/03/2014
  • Nationalité: Allemande
Une love-story moderne et réussie

Une love-story moderne et réussie!

Si de nombreux films mettant en scène des relations homosexuelles sortent régulièrement en salles, rare est la distribution de ces films, souvent cantonnés à quelques salles parisiennes. Voilà pourquoi, j’ai dû attendre sa sortie en VOD pour découvrir ce film, considéré par beaucoup comme le « Brokeback Mountain » allemand. Soit l’histoire d’un policier marié tombant amoureux de l’un de ses nouveaux collègues.

Si le sujet peut sembler déjà rebattu, Stephan Lacant parvient à rendre son film plutôt original en se plaçant dans l’un des milieux où l’homosexualité est le plus tabou, à savoir la police. Mais outre les intimidations des collègues qu’il nous montre, Stephan Lacant met avant tout en scène l’histoire de la mutation (et de la chute) d’un homme dont les tourments psychologiques sont particulièrement bien abordés. Lacant nous immerge aussi dans la famille de Marc (qui attend un enfant, qui rajoutera une dramaturgie supplémentaire au récit), qui mènera Marc dans une position de plus en plus incontrôlable.

Sensible et sobre !

Sensible et sobre !

Ni vulgaire, ni caricatural, « Free Fall » est comme son nom l’indique, l’histoire d’une chute libre, le tout avec une sensibilité dans la mise en scène dans les ébats amoureux et une sobriété dans les rapports humains particulièrement maîtrisés. Le film est aussi et surtout porté par son duo d’acteurs Hanno Koffler et Max Riemelt (totalement inconnus chez nous) convaincants, crédibles et crevant l’écran. Étonnamment sensible et à fleur de peau, la mise en scène effleure les personnages, les frôle par des gros plans vertigineux (vertigineux comme la chute du héros).

Toutefois, le seul bémol du film se situerait dans son final, car malheureusement, 99% des romances gay se terminent mal et ce film ne déroge pas à la règle. Reste que l’acceptation de l’homosexualité du héros à la fin reste le plus beau pas en avant.

email
SCENARIO 74%
MISE EN SCENE 88%
ACTEURS 84%
ATMOSPHERE DU FILM 91%
APPRECIATION GENERALE 81%
Vote final

"Free fall" n'est pas seulement une romance gay à l'eau de rose, c'est surtout l'histoire poignante de la chute d'un homme, piégé par ses propres désirs. La mise en scène sobre et forte et le jeu d'acteurs très convaincants participent à renforcer ce film, se plaçant au même niveau que le culte "Brokeback Mountain"

Note finale 83%