Nos avis Ciné

Et si on se jouait à rire des stéréotypes de notre film? Sexe entre amis le propose.




Sexe entre amis, il était une fois, Notting Hill version moderne. :

Nous avons un Justin qui travaille, gère un blog à LA, blog qui tourne correctement. Il est repéré par Mila qui le fait venir à NY pour bosser pour le magasine QG de mémoire… Nous avons donc de jolis plans de NY pour que Justin soit convaincu, et il ne se passe pas grand chose, hormis la présentation des personnages dans la première partie du film. Notre Justin n’a pour seule amie que Mila, chose logique peut-on dire, en revanche, la chose semble réciproque pour Mila… Et du coup, ils font un peu la fête et se voit souvent. Et finissent par couché ensemble, et comme les histoires d’amours, celles de culs finissent également mal en général.

Sexe entre amis, en vrai, ça donne quoi?

Premièrement, le titre n’est pas complètement vrai, on a bien sur des archétypes de la rom-com, déjà, on a deux belles gueules… A quand la rom-com de moche ? Ce serait pas mal. Et on a aussi cette attirance réciproque pas toujours évidente en réalité, avec un scénario assez plat malgré de bonnes touches au niveau des dialogues, mais qui a parfois du mal à sortir du scénario traditionnel du genre.

Mais voyons maintenant les bons points de ce film. Tout d’abord, le côté « sex friends », bien que de plus en plus à la mode, là il est plutôt bien tourner, amener comme on commande une pizza…

De plus, j’ai trouvé intéressant le passage dans le parc, où chacun essaie de prouver à l’autre sa non-attirance, permet à Justin d’ouvrir un moment drôle, et à Mila de faire avancer l’histoire en se faisant tringler par un con tout en suivant les préceptes débiles des films romantiques…

Au niveau des personnages secondaires, nous avons bien sur la mère décalée de Mila, largement folle, et qui permet d’ajouter quelques éléments comiques.

Ensuite, je rapproche Alzheimer du père à l’image du tout peut s’oublier, les erreurs, et les peines, pour ne garder que le meilleur. Un peu ce qui ce passe entre Justin et Mila quoi…
Et bien sur, cette fin qui est un sacré coup de pied dans la fourmilière des stéréotypes, avec ce flash mob, puis cette sortie devant la calèche. Qui n’est pas là pour eux, car ils finissent par baiser sur la table du petit café de gare.

Conclusion :

Donc, personnellement, même si ce n’est pas le meilleur des films, ni même des rom-coms, je trouve qu‘il sort parfois, voir souvent, des carcans du genre, et j’aime bien ça. Bien sur, on se dirige vers une évolution du style qui va avec les générations, c’est fini Notting Hill ou Pretty Woman, les films s’adaptent donc, et il en faut bien pour poser les premières pierres, et ici, on a une base correcte.

 

PS :  Le film reste néanmoins cliché, et très classique, mais il a des points positifs, suffisamment pour être soulevés. Mais ne vous attentez pas à une véritable révolution.

email

  • Ca semble tout de meme faire vachement cliché comme film, une fois de plus ^^

  • C’est un peu la marque de fabrique, d’ailleurs, j’vais ajouter une précision…