Nos avis Ciné

Entre amis : Naufrage en huis clos


Richard, Gilles et Philippe sont amis depuis près de cinquante ans. Le temps d’un été, ils embarquent avec leurs compagnes sur un magnifique voilier pour une croisière vers la Corse. Mais la cohabitation à bord d’un bateau n’est pas toujours facile. D’autant que chaque couple a ses problèmes, et que la météo leur réserve de grosses surprises… Entre rires et confessions, griefs et jalousies vont remonter à la surface. Chacun va devoir faire le point sur sa vie et sur ses relations aux autres. L’amitié résistera-t-elle au gros temps ?

  • Réalisateur(s): Olivier Baroux
  • Acteurs principaux: Daniel Auteuil, François Berléand, Isabelle Gélinas, Zabou Breitman, Gérard Jugnot
  • Date de sortie: 22/04/2015
  • Nationalité: Française
Une comédie franchouillarde exaspérante...

Une comédie franchouillarde exaspérante…

Après les très divertissants « Les Tuches » (2011) et « Mais qui a re-tué Pamela Rose » (2013), le réalisateur Olivier Baroux (du fameux duo avec Kad Merad) m’avait beaucoup déçu en octobre dernier avec le très mauvais « On a marché sur Bangkok », dont j’avais parlé ici comme l’un des plus mauvais film de 2014. Après son voyage en forme de supplice en Thailande, Olivier Baroux décide cette fois de nous emmener en vase clos, sur un bateau pour une croisière entre amis, à savoir trois couples. Les vacances vont virer au « cauchemar », et malheureusement pas uniquement pour les personnages, pour le spectateur aussi. Moi qui travaille sur la question du huis clos (en lien avec le cinéma de Roman Polanski), j’ai repensé à plusieurs films comme « Le couteau dans l’eau » (Polanski, 1962) ou encore « Lifeboat » (Hitchcock, 1943) qui se déroulaient aussi sur un bateau mais qui utilisaient cette situation pour révéler des choses sur l’être humain. Malheureusement, on est bien loin de la progression inquiétante de la tension dans ces deux films cités, et on a plutôt affaire à un long naufrage cinématographique où tout est surjoué (aussi bien les situations, que les dialogues).

Pourtant emmené par des comédiens de haut rang (Gérard Jugnot, Daniel Auteuil…), « Entre amis » dégage une franchouillardise et une « beauferie » exaspérante, à bases de « On est pas bien là? » au début à « Vous me faites tous chier! » à la fin. Ca crie, ça hurle même, mais les personnages auront beau faire ce qu’ils peuvent, la comédie ne prend pas. En réalité, il ne se passe quasiment rien dans ce film, qui au lieu de devenir de plus en plus passionnant dans les bons huis clos, devient ici de plus en plus ennuyeux et sans grand intérêt. 

Entre invraisemblances et situations comiques inexploitées, « Entre amis » ennuie plutôt qu’il réjouit et ce, malgré mon indulgence envers la comédie (on rit plus ou moins en fonction de sa propre psychologie et son état à l’instant T où vous regardez le film). Le problème étant qu’hormis quelques scènes, la salle, pourtant bien garnie, est restée silencieuse lors des gags. Ce qui aurait pu être un divertissement familial centré sur l’amitié devient une longue tirade sur les secrets que l’on se cache chacun les uns envers les autres. Rien d’original, en somme. Seuls motifs de satisfaction, l’impression d’être en vacances en regardant le film, et le couple François Berléand/Zabou Breitman, le plus intéressant du film, car c’est celui qui apparaît comme le plus fissuré dès le départ avant d’entrer sur le bateau. La comédienne, qui joue une femme bougonne, pas contente du tout d’être là, étant la principale qualité de ce film et réhausse légèrement l’intérêt de cette comédie fort décevante.

email
SCENARIO 36%
MISE EN SCENE 46%
ACTEURS 62%
BANDE SON 50%
PHOTOGRAPHIE 52%
APPRECIATION GENERALE 38%
Vote final

Malgré le talent de ses comédiens, "Entre amis" est une comédie franchouillarde exaspérante qui ressemble plus à un naufrage pour le spectateur qu'à un huis clos passionnant. Quelques mois après le navet "On a marché sur Bangkok", Olivier Baroux récidive avec ce film ennuyeux, sans inspiration et terriblement long.

Note finale 47%