Nos avis Ciné

Divergente 3, au-delà du mur : La suite de trop…


Sous le choc, Tris et Quatre doivent fuir et franchir le mur encerclant Chicago. Pour la première fois, ils quittent la seule ville et famille qu’ils aient connues. Mais au delà du mur se trouve un monde hostile qu’ils vont devoir affronter. Tris et Quatre doivent rapidement déterminer en qui ils peuvent avoir confiance alors qu’une bataille menaçant l’humanité toute entière est sur le point d’éclater…

  • Réalisateur(s): Robert Schwentke
  • Acteurs principaux: Shailene Woodley, Jeff Daniels, Theo James
  • Date de sortie: 09/03/2016
  • Nationalité: Américaine

maxresdefault (7)

 

Après avoir réalisé deux cartons au box-office mondial pour ses deux précédents épisodes (276 millions de dollars pour le premier film, et 295 millions pour le deuxième film), il est donc fort logique qu’un troisième opus de Divergente, adaptation du best-seller de Veronica Roth, voit le jour. Là où c’est moins pertinent, et où j’en avait déjà parlé lors de la saga « Hunger games », le troisième et dernier livre de « Divergente », c’est ce saucissonnage du film en deux parties, uniquement fait pour des raisons financières et non artistiques. C’était donc le cas avec « Hunger games », où après deux premiers films réussis, le troisième très lent et sans action avait fortement déçu, et avait douché l’enthousiasme avant le dernier film, plus rythmé mais aussi plus fade.

Sorti en 2014, le premier « Divergente » se révélait assez divertissant, et même si le film semblait quelque peu copier les mêmes recettes qu’ « Hunger games » (dont le premier était sorti 2 ans auparavant), cette dystopie qui traitait de la question du cobaye humain ou du système des castes sociales était assez plaisante. On prend ainsi les mêmes et on recommence, à ceci près que Kate Winslet (alias Jeannine) n’est plus dans le film après que son personnage ait trouvé la mort dans le précédent opus. Mais ce troisième film (en partie à cause de son découpage) est clairement une déception. Certes, je n’en attendais pas grand chose, mais pour autant, on peut légitimement s’attendre à passer un bon devant ce genre de blockbuster bien produit et rythmé à souhait. Malheureusement, ce « Divergente 3, au delà du mur » se révèle être un sommet d’ennui. Ni les enjeux scénaristiques peu clairs, ni ses séquences d’action très palpitantes ne participent à nous intéresser à ce film-produit banal et peu soigné.

Comme je l’avais déjà relevé pour les deux précédents opus (mais c’est sans doute plus criant ici), le film manque cruellement d’âme, n’a absolument aucune identité qui lui est propre, les acteurs principaux (Shailene Woodley et Jeff Daniels) semblent faire le job à minima, quand à d’autres, ils sont si lisses et inexistants dans l’intrigue, qu’ils pourraient être remplacés par n’importe qui d’autre. Très creux et finalement assez fou, le film qui s’auto-revendique comme « le phénomène aux 4 millions de spectateurs » devient de plus en plus mou et prévisible. Le film semble miser à fond sur les effets spéciaux à gogo et sur cet aspect futuriste clinquant, mais délaisse totalement les personnages en plan, tout comme l’histoire devenant au fur et à mesure une grande coquille vide.

Que peut-on dire de plus sur ce « Divergente 3 » si ce n’est qu’après deux opus passables et relativement divertissants, cet épisode semble partir complètement en vrille, avec une histoire qui devient inintéressante et peu originale, où tout tourne en rond. Pas abouti tant sur sa forme que sur son fond, le film semble être fait à la va-vite pour combler des intérêts financiers, mais cela débouche finalement sur un blockbuster sans âme et inutile. Même au niveau des effets spéciaux, le tout-numérique et les images de synthèse fatiguent extrêmement vite par leur superficialité et leur relative pauvreté. Les spectateurs ne s’y trompent pas d’ailleurs, le film ayant effectué un démarrage nettement inférieur aux Etats-Unis, en perdant près de la moitié des spectateurs de son précédent opus.

 

email
SCENARIO 28%
MISE EN SCENE 47%
ACTEURS 48%
EFFETS SPECIAUX 31%
BANDE SON 35%
APPRECIATION GENERALE 35%
Vote final

Proche du baclage, « Divergente 3 » pâtit surtout d'une absence d'une ligne conductrice, décevant à mon avis, aussi bien les fans des romans, que les cinéphiles ne connaissant pas l'oeuvre originale. Digne d'une mauvaise série B, ce mauvais film extrêmement ennuyeux déçoit donc beaucoup, et me laisse perplexe quand à l'épisode final qui sortira surement l'an prochain.

Note finale 37%