Nos avis Ciné

Deadpool 2 : la dérision jusqu’à l’épuisement


L’insolent mercenaire de Marvel remet le masque !
Plus grand, plus-mieux, et occasionnellement les fesses à l’air, il devra affronter un Super-Soldat dressé pour tuer, repenser l’amitié, la famille, et ce que signifie l’héroïsme – tout en bottant cinquante nuances de culs, car comme chacun sait, pour faire le Bien, il faut parfois se salir les doigts. 
  • Réalisateur(s): David Leitch
  • Acteurs principaux: Ryan Reynolds, Josh Brolin, Morena Baccarin
  • Date de sortie: 16/05/2018
  • Nationalité: Américaine

En 2016, « Deadpool » a été un véritable carton en salles ! Le film est devenu le plus gros succès de tous les temps pour un film classé R (à savoir « interdit aux moins de 17 ans sauf si accompagnés d’un adulte). Sa sortie a aussi marqué un renouveau dans le cinéma de super-héros en proposant une relecture basée sur l’humour trash et violent, avec une auto-dérision extrêmement divertissante. Bien que peu passionné par les films de super-héros, celui ci avait su trouver sa voie en étant plus léger et plus fun, avec une dose d’humanité également plus forte. « Deadpool » avait su ringardiser tous ces Batman, Spiderman et autre Iron Man.

Fort de son succès, c’est tout naturellement que les studios hollywoodiens ont voulu faire une suite, alors que le premier se suffisait à lui-même. Comme pour le premier film, le générique d’ouverture fait preuve, une nouvelle fois, de beaucoup d’originalité en se moquant du scénario habituel, qui commence toujours par une mort choquante (en prenant comme exemple « Le roi lion » entre autre). Assurément, « Deadpool 2 » est toujours irrévérencieux dans un humour grinçant assez efficace. Mais cette fois, la sauce a du mal à prendre en ce qui concerne son scénario. Cette suite raconte comment Deadpool va devoir se venger du meurtre de sa femme, avec l’aide d’une « famille », composée d’un molosse en acier, d’un adolescent grassouillet victime de violences sexuelles, d’une afro ultra-chanceuse et d’une guerrière lesbienne.

Certes, le film est traversé par des séquences comiques (celle de l’atterrissage en parachute où la quasi-totalité de l’équipe « manque » son aterrissage). Mais, « Deadpool 2 » semble atteindre ses limites en raison d’un scénario assez mince, et qui au final, n’est pas si original que cela. Tout le problème de cette suite (exactement le même bémol que le premier, mais qui se retrouve ici amplifié) est que ce film entend se moquer des « étapes » du script du film de super-héros, mais qui finalement, fait exactement la même chose ! En ce qui concerne les scènes d’action, elles sont copieuses mais pas vraiment fluides ou agréables, et la mise en scène subit une fois de plus un traitement assez épileptique. Malgré tout, la bande-son de Céline Dion « Ashes » est sublime, et le film s’amuse à la détourner dans la meilleure scène du film ! Au final, « Deadpool 2 » n’échappe pas à la règle d’or qui veut que la suite soit (presque toujours) moins bonne que l’original !

 

email
SCENARIO 57%
MISE EN SCENE 52%
ACTEURS 65%
EFFETS SPECIAUX 60%
BANDE SON 74%
APPRECIATION GENERALE 61%
Vote final

Moins rafraîchissant et original que le premier film, cette suite de "Deadpool" déçoit par sa dérision exacerbée qui ne trouve aucune répercussion dans le récit du film, assez prévisible et qui pêche par sa longueur. Reste quelques punchlines et situations qui vous décrocheront quand même quelques sourires.

Note finale 61%