Nos avis Ciné

Cro-Man : Un nouveau Aardman un peu sage mais toujours amusant


Préhistoire, quand les dinosaures et les mammouths parcouraient encore la terre. L’histoire d’un homme des cavernes courageux, Doug, et de son meilleur ami Crochon, qui s’unissent pour sauver leur tribu d’un puissant ennemi. 
  • Réalisateur(s): Nick Park
  • Acteurs principaux: les voix de Pierre Niney, Kaycie Chase,
  • Date de sortie: 07/02/2018
  • Nationalité: Britannique

A côté des mastodontes Pixar et Dreamworks, gravite quelques studios d’animations ayant aussi leur propre styles. On pense à Illumination (créateur de « Moi moche et méchant »), au studio Ghibli ou encore aux français ayant proposés ces derniers mois de sublimes films (Ma vie de courgette, Le grand méchant renard et autres contes, Zombillénium). Parmi ces studios de qualité figure les studios Aardman maniant comme personne l’art de la pâte à modeler. S’ils doivent leur succès avant tout grâce à la télévision, le cinéma leur a également ouvert les portes de cartons tels que « Chicken run » (2000), « Wallace et Gromit » (2005), et dernièrement « Shaun le mouton » (2016). Avant la suite de « Shaun le mouton » prévu pour l’an prochain, les studios Aardman s’attaquent cette fois à une histoire plus originale, et moins rattachée à un succès télévisuel.

Comme son nom l’indique, « Cro Man » se déroule pendant l’âge de pierre où Doug et sa tribu vivent heureux, jusqu’au jour où leurs terres sont appropriées par de puissants ennemis s’auto-proclamant l’âge de bronze. Obligé de déménager dans une vallée voisine moribonde, Doug va alors avoir l’idée de reprendre leur territoire en affrontant leurs ennemis dans un sport pour lequel ils ne connaissent pourtant rien : le football. Si les premières minutes nous régalent de leur originalité typiquement britannique (un astéroide frappe la Terre, deux dinosaures qui se battaient viennent à s’enlacer en voyant la Fin approcher, pendant qu’un lézard enfile rapidement des lunette 3D pour apprécier le spectacle). Malheureusement, on s’aperçoit vite que le film est moins déjanté que prévu, et qu’il déploie beaucoup moins de folie et d’originalité que les précédents, en particulier « Shaun le mouton » et « Chciken run » qui parvenaient à sortir une idée comique toutes les deux secondes. « Cro Man » développe son humour davantage autour des multiples anachronismes temporels et sur la bêtise des comparses de Doug, ne comprenant rien aux règles du foot, et vraiment pas fute-fute pour un sou.

Certes, Nick Park développe un soupçon de modernité dans son récit, où est abordé le déracinement et par ricochet la crise des migrants, où Doug et sa bande se retrouvent derrière un grillage. Mais hormis ces quelques bonnes idées, « Cro Man » est un dessin animé qui s’adresse plus particulièrement aux enfants, qui trouveront nettement leur place dans cette histoire amusante de rivalité « David contre Goliath », très plaisante mais pas très originale et surtout très sage quand on connaît l’oeuvre des studios Aardman. Certains personnages comme Crochon, banni par tout le monde et qui va avoir une importance cruciale dans l’histoire, est absolument irrésistible. Certaines idées comiques sont bien senties (le pigeon voyageur capricieux, Crochon qui s’improvise masseur) mais l’ensemble semble manquer d’originalité; Bien entendu, on connait par avance le résultat final du fameux match de football, mais « Cro man » parvient toutefois à ménager son suspense et s’apprécie pour sa drôlerie et ses effets visuels de toute beauté.

email
SCENARIO 54%
MISE EN SCENE 63%
PERSONNAGES 74%
GRAPHISMES 83%
BANDE SON 69%
APPRECIATION GENERALE 74%
Vote final

Si on peut regretter le manque d'originalité du studio Aardman qui nous propose un scénario un peu léger par rapport à "Shaun le mouton" et "Chicken run", "Cro man" reste un film d'animation amusant et divertissant qui plaira davantage au jeune public qu'aux fans inconditionnels d'Aardman.

Note finale 69%