Nos avis Ciné

[Critique] Polisse



Polisse, c’est l’histoire de … :

la Brigade de la Protection des Mineurs et de son quotidien, suivie par une photographe. Filmée comme un reportage, cette vie est rythmée par les attouchements, les agressions physiques, sexuelles commises sur les enfants quelque soit l’environnement : l’école, la rue ou la maison.

Polisse, Meilleur Film … ou pas?

Film choral par excellence, il réussit facilement à nous faire oublier les a priori qu’on pouvait avoir Et c’est en partie grâce à sa bande d’acteurs hyper crédible et soudée où chacun trouve sa place sans se tirer la couverture. Bien entendu, Joey Starr hérite d’un rôle plus important et bouffe l’écran en figure du flic bourru incapable de contenir sa colère devant les injustices et traitements de faveurs déplacés. Maïwenn a trouvé l’idée en pensant à un rôle pour lui, ça se sent et il ne serait pas étonnant de le voir récolter un César fin février après le prix du Jury obtenu par le film lors du dernier festival de Cannes.

Pour contre-balancer cet enthousiasme, on peut reprocher au film son côté catalogue. A force d’accumuler les histoires et les scènes de vie afin de constituer son patchwork, il ne peut pas aller jusqu’au bout de son sujet et fait quelques raccourcis. Véritable défaut, le personnage de Maïwenn agaçant par bien des égards et usant de la bonne vieille technique du teen movie US pour s’enlaidir: le combo lunettes/cheveux attachés. En ce qui concerne la réalisation, elle est efficace et sans fioritures. Idéale pour le traitement mais esthétiquement très proche d’un reportage de JT, un parti-pris volontaire qui peut nuire à l’immersion.

Conclusion :

A un mois et demi des Césars, il est possible que Polisse ramasse une moisson de récompenses. C’est une bonne surprise qui peut faire rire, surprendre et bloquer dans la même scène. Non dénué de défauts et de facilités, l’impression globale est plus que bonne avec un film énergique qui brasse beaucoup de sujets sans trop les survoler en gardant toujours un côté humain et réaliste. Autant au niveau de ses personnages que de ses situations.

Un film cru qui vaut le coup d’oeil et qui suscite la réflexion et la discussion.

email

  • Joey a l’air aussi à l’aise devant les caméras que sur scène, et ce film confirme le bon vent soufflant sur le cinéma français cette année.

  • Lopocomar

    Il est à l’aise et très bon même si la réal’ l’a un peu aidé avec un perso nettement plus important que le reste de la troupe.

  • Miss_Kan

    Effectivement, un film qui vaut le coup d’oeil avec un Joey que j’ai particulièrement apprécié !

  • C’est ça la promotion canapé inversé ? Un concept à creuser je pense…

  • Bon, en effet, je suis un peu déçu par l’effet survol du film, on a que les interrogatoires, peu de choses sur les recherches, en encore moins sur l’après, condamnation et autre… C’est un peu dommage, car le film, malgré un sujet choc arrive a faire rire, et est quand même vraiment percutant.