Nos avis Ciné

Carnage [Critique]


Carnage, c’est l’histoire des … :

questions existentielles de la vie, en partant d’une aggression d’un enfant qui, n’ayant pas pu entrer dans le gang de l’autre va le frapper avec un bâton. Le pauvre petit y perdra 2 incisives et sa mère (Jodie Foster) y voit là une injustice illustrant la décadence dans laquelle le monde plonge sans fin. Elle invite alors les parents de l’agresseur à trouver un accord à l’amiable pour les rendre responsable de cet acte absolument impardonnable…

 

Carnage, Meilleur Film … ou pas?

A l’heure où les films aux castings « All-stars » n’en finissent plus, Polanski suis le mouv’ mais en choisissant-là la crème de la crème. Une Dream team capable de tenir un huit clos où l’embrouille de deux gamins va les emporter dans une folie digne des discussions de familles où les choses prennent une tournure un peu trop politique.
La première demi-heure est bien molassonne et presque barbante. Les faux-semblants entre les personnages font qu’ils tournent longtemps autour du pot et que l’on se dit qu’on en a vraiment rien à faire de cette querelle de gosses.
Vient alors le moment où ils retirent leurs gants.
Et là, c’est l’extase, on assiste à une succession de retournements de veste, de règlements de compte, d’accusations et de fin des compromis intra-couple. Chaque individu se lâche alors complètement et les véritables personnalités sortent au grand jour, la riche mariée (Kate Winslet) et son mari (Christoph Waltz) vont devoir faire face au couple démuni de l’écrivain (Jodie Foster) et du vendeur de camelote (John C. Reilly ).

Conclusion :

Une adaptation de pièce de théâtre réussie par un casting complètement fou et une écriture aux petits-oignons qui passe sans difficulté d’un problème de société à un autre de façon crue et tellement vraie. La fin sera sans doute le choix le plus douteux de ce huit-clos atypique qui vaut la peine d’être vu.

!!! Regarder cette bande-annonce vous spoilera des principaux retournements du film ! Vous êtes prévenus… !!!

[dailymotion xm6t5y 640 360]

email

  • J’en ai entendu parler, et ça risque de devenir mon premier Polanski.

  • Voilà, c’est chose faite. Déçu, non pas par la qualité, mais par la quantité… J’aurais pu rester encore une heure à les voir s’étriper, joyeusement, à grand renfort de scotch 18ans d’âge !

    Le film tarde légèrement à commencer, mais une fois qu’il est lancé, c’est une véritable pépite. Je dirais que le tournant est pris à partir du « malaise » de Toutou… Ensuite, escalade de prise de tête sur fond phrases à l’idéologie mondialiste…

    Du bonheur satirique quoi.

  • Pingback: La saga James Bond continue avec S.P.E.C.T.R.E sur Nos Meilleurs Films()