Nos avis Ciné

Brèves de comptoir : Anecdotique


Une journée de la vie du Café L’Hirondelle, sur une petite place de banlieue, en face d’un cimetière. De l’ouverture à 6h30 du matin jusqu’à la fermeture à 22h30, les clients entrent, boivent, parlent, sortent, rerentrent, re-boivent et reparlent de plus belle. Ils composent un drôle d’opéra parlé, une musique tendre et cocasse, un cantique de pensées frappées au coin du plaisir d’être ensemble, un verre de vin blanc à la main. Le génie populaire danse.
  • Réalisateur(s): Jean-Michel Ribes
  • Acteurs principaux: Bruno Solo, Chantal Neuwirth, Didier Bénureau, Yolande Moreau
  • Date de sortie: 24/09/2014
  • Nationalité: Française
Du théâtre au cinéma...

Du théâtre au cinéma…

Grand homme de théâtre, Jean-Michel Ribes propose aux spectateurs une version cinématographique des célèbres « Brèves de comptoir » de Gourio (soit des phrases réellement captées dans les bars et retranscrites et adaptées pour un film). Et si, l’adaptation d’une pièce de théâtre au cinéma est bien souvent casse-gueule, « Le Prénom » nous avait prouvé en 2012, qu’il est possible d’insuffler des procédés de mise en scène cinématographiques à l’intérieur d’un film très « codifié théâtre » de par son lieu unique. L’idée de Jean-Michel Ribes est d’installer un huis-clos intéressant, qui à mon sens est la grande force du film. Il n’y a que le tout début et la toute fin du film qui ont pour cadre le cimetière, comme pour poser la mort comme contrepoids au rire.

Le principe de rester dans un processus spatio-temporel (le film suit une journée au café, du petit matin au soir), ce qui nous permet de suivre une journée entière et de s’attacher malgré tout à la plupart des personnages. « Brèves de comptoir » réussit également l’exploit de réunir pas moins de 70 acteurs, et non des moindres : Chantal Neuwirth, Didier Bénureau, Bruno Solo, Yolande Moreau ou encore André Dussolier.

On a un peu de mal à rentrer dans cette fable qui ressemble à une parenthèse déjantée, tant le rythme du film est particulier et tant le film est dénué d’un scénario linéaire, finalement. Certains acteurs donnent l’impression de dire « sa phrase » et de sortir du cadre immédiatement après, ce qui rend le film trop systématique et parfois un peu irritant. Peu à peu, certains acteurs reviennent à l’écran et les dialogues sont parfois savoureux et hilarants, mais aussi parfois lourdauds et plaintifs.

Au final, « Brèves de comptoir » est un film relativement anecdotique, qui par son cadre en huis clos dans un café sur une journée est convaincant, mais dans son fond n’est pas mémorable, même si certaines brèves pourront vous revenir en tête à l’occasion.

email
SCENARIO 48%
MISE EN SCENE 69%
ACTEURS 66%
HUMOUR 63%
APPRECIATION GENERALE 52%
Vote final

Ni bon, ni mauvais, "Brèves de comptoir" est comme son titre, assez anecdotique et manque d'un véritable scénario et pêche par un systématisme dans les dialogues assez irritant. Reste certaines brèves savoureuses, certains acteurs qui sortent du lot et une réalisation honnête !

Note finale 59%