Nos avis Ciné

Bellflower [Critique]



Bellflower, c’est l’histoire de … :

    …Woodrow et Aiden, deux amis fous de Mad Max vivant dans une petite ville paumée, qui se concentrent sur la fabrication d’un lance-flammes et d’une voiture postapocalyptique, la « Medusa ». Mais Woodrow rencontre une fille…

Bellflower, Meilleur Film …

 

    Bellflower résonne comme le cri de révolte d’une jeunesse à la dérive dont le lance-flammes constitue une belle métonymie. Evan Glodell, jeune cinéaste américain originaire du Wisconsin comme le protagoniste du film, démontre néanmoins, par son audace et son innovation, que sa génération – la nôtre – est l’une des plus créatives.

    Accompagné d’une belle bande-son concoctée par Jonathan Keevil, la caméra, à laquelle le réalisateur a ajouté divers filtres pour donner une teinte apocalyptique au grain de l’image, irradie la toile d’une obscure clarté. Le montage des scènes est tout aussi surprenant, telle l’ouverture du film, composée de courtes scènes que le spectateur ne comprend pas immédiatement.

    Si l’essentiel du film se déroule dans un cadre apaisant, c’est pour mieux contraster avec le vacillement dans la violence des dernières séquences. Jeu de massacres stylisé, la déflagration finale de Bellflower transpire d’amour et de colère.

Conclusion :

    Véritable coup de coeur et coup de poing, Bellflower est le film américain indépendant à voir en mars. Si le film est diffusé près de chez vous, courez-y. Vous ne regretterez pas ce détour apocalyptique !

email

  • http://www.senscritique.com/barmad/ Barmad

    L’image est bien choisie, elle donne envie, enfin, elle reflète bien la critique :)

  • http://blogameni.wordpress.com/ Ameni

    Voilà un film qui me tentait mais sans que j’arrive à me décider. Ma décision est maintenant prise, j’irai le plus tôt possible ! :)