Nos avis Ciné

Belles familles : Un bon casting ne fait pas forcément un bon film…


Jérôme Varenne, qui vit à Shanghai, est de passage à Paris. Il apprend que la maison de famille d’Ambray où il a grandi est au cœur d’un conflit local. Il décide de se rendre sur place pour le résoudre. Cette échappée provinciale changera sa vie…

  • Réalisateur(s): Jean-Paul Rappeneau
  • Acteurs principaux: Mathieu Amalric, Gilles Lellouche, Marine Vacth, Nicola Garcia,Karin Viard
  • Date de sortie: 14/10/2015
  • Nationalité: Française
Désuet et ennuyeux...

Désuet et ennuyeux…

11 ans après « Bon voyage », son précédent long-métrage, Jean-Paul Rappeneau revient avec « Belles familles ». Bénéficiant d’un budget de 8 millions d’euros, montant élevé pour une comédie dramatique française, « Belles familles » est pour Rappeneau une sorte d’autobiographie imaginaire, comme il l’explique : « L’idée était de tourner une sorte d’autobiographie imaginaire puisqu’au fond, dans ce qui est raconté, tout a un lien avec moi, mais rien n’a de lien avec ma véritable vie. Les personnages ressemblent  tous à des gens que j’ai connus. Les petites et les grandes aventures, je sais qu’elles sont arrivées à untel, àmoi, à d’autres. »

Le grand attrait de ce film réside avant tout en sa pléiade d’acteurs, tous plus talentueux les uns que les autres : Gilles Lellouche, Mathieu Amalric, Nicole Garcia, Marine Vacth, ou encore Karin Viard et André Dussolier. Mais un bon casting donne t-il à coup sûr un bon film ? La réponse ici est clairement non. Car dans cette histoire de famille tournant autour d’un conflit sur la vente d’un château de famille, on se sent totalement déconnecté du film et en dehors de tous les minces enjeux que soulèvent le film. Dans cette pseudo comédie, on ne rit jamais, on sourit très peu et surtout on ne parvient pas à s’attacher aux personnages qui nous laissent totalement indifférents au bout seulement d’un quart d’heure (et le film dure presque 2 heures!!).

Si tout n’est pas à jeter, on perçoit un sens du rythme assez rare et une mise en scène agréable et léchée, le scénario insipide et soporifique à l’image de la fin du film (et sa scène du récital) mille fois vue (et en mieux!!) ailleurs, qui donne au film une saveur désagréable et ringarde. « Belles familles » souffre aussi et avant tout de son caractère trop théâtral, et même vaudevillesque, avec un récit exagérément complexe et intéressant au possible, mais joue aussi sur un paradoxe. Car le film est typiquement un film bourgeois sur des thématiques bourgeoises avec un côté « vieille France » tout en caricaturant le milieu social qu’il dépeint. Ajoutez à cela des thèmes poussifs et désuets, et vous obtiendrez avec ce film, un des mauvais versants de la comédie française…

email
SCENARIO 36%
MISE EN SCENE 57%
ACTEURS 64%
BANDE SON 43%
PHOTOGRAPHIE 62%
APPRECIATION GENERALE 27%
Vote final

Malgré son casting alléchant, "Belles familles" est un sacré ratage. Par son scénario banal et ennuyeux, sa théâtralité agaçante et soporifique et son côté bourgeois "vieille France", le film désintéressera rapidement le spectateur.

Note finale 48%