Nos avis Ciné

Barbecue : notre avis


Pour ses 50 ans, Antoine a reçu un cadeau original : un infarctus. A partir de maintenant, il va devoir « faire attention ». Or, Antoine a passé sa vie entière à faire attention : attention à sa santé, à ce qu’il mangeait, attention à sa famille, à accepter les travers de ses amis, et à avaler de trop nombreuses couleuvres… Désormais, il va adopter un nouveau régime. Mais en voulant changer sa vie, on change forcément celle des autres…

  • Réalisateur(s): Eric Lavaine
  • Acteurs principaux: Lambert Wilson, Florence Foresti, Franck Dubosc, Guillaume De Tonquedec
  • Date de sortie: 30/04/2014
  • Nationalité: Française
Un film formaté qui sent le réchauffé...

Un film formaté qui sent le réchauffé…

Six ans après le très réussi « Incognito » (2008), Eric Lavaine nous propose cette fois de partager un « Barbecue » avec une sacrée brochette d’acteurs venus d’horizons différents, du one/woman show pour Florence Foresti et Franck Dubosc, au monde du théâtre plus conventionnel pour Guillaume De Tonquédéc (excellent dans « Fais pas ci, fais pas ça »).

L’histoire se veut être un mélange original entre « Les petits mouchoirs » (pour le côté « bande de potes où chacun est plus ou moins faux-cul) et « Camping » (pour le côté vacances en collectivité) même si ici, clairement, l’aspect populaire est laissé au placard…

A force de vouloir ressembler à d’autres films, ce « Barbecue » sent sérieusement le réchauffé. A l’instar d' »Une rencontre » (que j’avais critiqué la semaine dernière), « Barbecue », sous son titre profondément populaire (1.2 million de barbecue vendus chaque été, tout de même), se cache un film réellement formaté, destiné à plaire surtout aux élites et aux classes supérieures. La richesse des personnages dégouline de ce film encore une fois où ceux n’ayant pas fait de grandes études sont systématiquement raillés! On constatera d’ailleurs qu’à l’exception du personnage principal de Lambert Wilson et de Jérôme Commandeur (garagiste), on ne connaîtra rien sur les professions de ces personnages, qui apparaissent comme pleinement déconnectés de notre époque et des « vrais gens »…

Quelques situations bien senties sauve ce film du four...

Quelques situations bien senties sauve ce film du four…

Le vrai problème du film réside sur le cruel manque d’humour ici, ce qui différencie une bonne d’une mauvaise comédie. Le spectateur sourira parfois, ne rira que très rarement. En cause, des personnages trop caricaturaux et mal écrits, en particulier les femmes, qui à l’exception de F.Foresti, drôle et truculente , sont transparentes! Le couple formé par F.Dubosc et F.Foresti (couple qui vient de se séparer et qui se retrouvent par mégarde ) est la plus grande attractivité comique du film! Le scénario est aussi cousu de fil blanc, le seul message que véhicule ce film serait : « comment faire perdurer l’amitié au fil des années malgré les caractères des uns et des autres, et les secrets que l’on se cache! » C’est un peu léger pour en faire une bonne comédie populaire!

Si l’on retiendra certaines bonnes idées de comédie et un cadre de vacances qui donne vraiment envie, on regrettera mille fois cette voix-off pataude et inutile et des personnages mal-écrits qui reposent sur des clichés recuits! (On notera ici encore que les deux seuls « jeunes » représentés dans le film sont un fainéant et un drogué! pas très encourageant…)

 

email
SCENARIO 48%
MISE EN SCENE 56%
JEU D'ACTEURS 60%
PHOTO 68%
HUMOUR 32%
APPRECIATION GENERALE 53%
Vote final

Sans être pour autant un four, "Barbecue" ne parvient que rarement à susciter le rire et laissera au spectateur un arrière-goût de déjà-vu!

Note finale 52%
Note des Lecteurs
0 votes
0