Nos avis Ciné

Babysitting 2 : Sympa


Sonia souhaite présenter Franck à son père, Jean-Pierre directeur d’un hôtel écologique au Brésil. Toute la bande s’y retrouve ainsi pour y passer des vacances de rêve. Un matin, les garçons partent en excursion dans la forêt amazonienne. Jean-Pierre leur confie sa mère acariâtre Yolande. Le lendemain, ils ont tous disparu… On a juste retrouvé la petite caméra avec laquelle ils étaient partis. Sonia et son père vont regarder cette vidéo pour retrouver leur trace…

  • Réalisateur(s): Philippe Lacheau
  • Acteurs principaux: Philippe Lacheau, Tarek Boudali, Christian Clavier
  • Date de sortie: 02/12/2015
  • Nationalité: Française
Dans le même humour en dessous de la ceinture que le premier...

Dans le même humour en dessous de la ceinture que le premier…

 

Il y’a un an et demi, « Babysitting » a été l’un des succès surprise au box office, avec 2,3 millions d’entrées. Reposant sur le principe simple du found-footage (des personnages ont disparus, une caméra est retrouvée et on découvre ce qui s’est passé dans la nuit et comment ils ont disparus). Avec toute l’influence apportée par la trilogie « Very bad trip », « Babysitting » s’engouffrait dans une brèche inédite de la comédie française, assez innovante et rafraîchissante. On retrouve donc Franck (accompagné de toute sa bande) qui, après avoir fait du babysitting auprès du fils de son patron, va cette fois s’envoler pour le Brésil afin de faire connaissance avec le père de sa petite amie.

Après la fête qui dégénère façon « Projet X » du premier film, place donc à la comédie d’aventures, qui multiplie les références cinématographiques: 127 heures (de Danny Boyle), Canibal Holocaust ou encore The descent. Si la mécanique du film étonne moins que le premier film, force est de constater que cette suite est plutôt réussie en reprenant un humour barré et potache, et parfois vulgaire, qui avait fait la force du premier opus. Car évidemment, l’humour très en dessous de la ceinture ravira essentiellement les ados et jeunes adultes et s’avère clivant sur sa cible, mais « Babysitting 2 » possède nettement plus de rythme et de surprises que d’autres comédies françaises sorties cette année, pour citer « Les profs 2 » ou « Les nouvelles aventures d’Aladin ».

D’une manière générale, certaines comédies ont parfois oubliées d’être drôle, or, ici, « Babysitting 2 » déploie une intensité dans le rythme des blagues assez rares. Si on voit venir certains gags, la plupart se révèlent assez surprenants, tout en reprenant des runnings-gags autour des animaux notamment (le paresseux, les tortues). Mais les animaux ne sont pas les seuls à faire rire, car en lieu et place de Gérard Jugnot, on retrouve Christian Clavier (qui avait opéré un grand retour avec « Qu’est ce qu’on a fait au Bon Dieu? » sorti le même jour que le premier « Babysitting, soit dit en passant) qui apporte une véritable énergie et drôlerie au film. Car, comme je le disais, la mécanique du premier film est appliquée à nouveau et le personnage incarné par Clavier découvre donc en même temps que tous les invités de son hôtel écologique, toutes les catastrophes de son futur gendre, accompagné de ses amis et sa mère Yolande, accariâtre et extrêmement drôle. Cette même Yolande (jouée par Valériane de Villeneuve, une actrice beaucoup plus jeune et grimée pour l’occasion) crée tout le décalage du film, montrant souvent beaucoup plus de courage que ses comparses masculins, bien plus jeunes.


 

email
SCENARIO 76%
MISE EN SCENE 67%
ACTEURS 74%
HUMOUR 84%
PHOTOGRAPHIE 72%
APPRECIATION GENERALE 86%
Vote final

Certes, « Babysitting 2 » ne casse pas trois pattes à un canard, et ne révolutionnera pas la comédie, mais le film parvient le temps d'une heure et demie à divertir, à faire rire (la salle où je me trouvais a beaucoup ri), et en ces temps difficiles, cela fait beaucoup de bien. Peut-être moins réussi que le premier opus, «Babysitting 2 » se rattrape dans son rythme effréné, avec au moins un gag dans chaque scène.

Note finale 76%