Nos avis Ciné

Avis de mistral : notre avis


 

Quatre ans après La rafle,  Rose Bosch présente son nouveau film : Avis de mistral. 

Léa, Adrien et son frère Théo sourd de naissance, partent en vacances en Provence chez leur grand-père, Paul « Oliveron », qu’ils n’ont jamais rencontré à cause d’une brouille familiale. Ce ne sont pas les vacances dont ils rêvaient, surtout que leur père a annoncé la veille qu’il quittait la maison. En moins de 24 heures, c’est le clash des générations, entre les ados et un grand-père qu’ils croient psychorigide. A tort. Car le passé turbulent de Paul va ressurgir et les Seventies vont débarquer au fin fond des Alpilles. Pendant cet été tourmenté, les deux générations vont être transformées l’une par l’autre.

  • Réalisateur(s): Rose Bosch
  • Acteurs principaux: Jean Reno, Anna Galiena, Chloé Jouannet, Hugo Dessioux
  • Date de sortie: 02/04/2014
  • Nationalité: Française
421096.jpg-r_640_600-b_1_D6D6D6-f_jpg-q_x-xxyxx

Jean Reno en grand-père accariâtre !

 

S’il y’a bien un film qui sent bon la Provence et l’huile d’olive et qu’il faut voir au cinéma, c’est bien cet « Avis de mistral » signé Rose Bosch. C’est tout d’abord l’occasion de retrouver un monument du cinéma français qui se fait de plus en plus rare ces derniers temps (l’un de ses derniers film étant « Les seigneurs » sorti en Septembre 2012!), vous aurez sans doute reconnu Jean Reno, dans le rôle d’un grand-père accariâtre qui va devoir gérer l’arrivée à l’improviste de ses trois petits-enfants le temps des vacances d’été!

La première grande force de ce film est bien sûr de voir comment ce grand-père hostile à ses petits-enfants et à la ville va peu à peu se transformer et se rapprocher de ses proches, avec une sincérité et une authenticité touchante. Mais le personnage principal n’est peut-être pas celui que l’on croit. En effet, à mon sens, c’est le jeune Théo, sourd et muet qui est absolument génial et qui marquera ce film par son sourire. Le film s’ouvre sur lui, où le jeune garçon dort, la tête repose sur la fenêtre du train avec en arrière-plan, le paysage provençal qui défile. Ce plan d’ouverture marque à lui seul la position d’intermédiaire entre ses frères et soeurs, purs citadins, et son grand-père, qui ne jure que par la vie au grand air. C’est grâce à lui que la bascule va s’opérer progressivement de manière souvent drôle et parfois franchement émouvante.

Lukas Pelissier, révélation du film !

Lukas Pelissier, révélation du film !

L’ensemble du film est donc convaincant, servi par une mise en scène lumineuse et des dialogues souvent drôles, surtout lorsqu’ils sont axés sur des oppositions générationnelles ou encore lorsqu’ils fonctionnent sur le clivage entre la ville et la campagne!  Ce film est ce qu’on pourrait appeler un feel-good movie (soit littéralement, un film qui fait du bien, avec des valeurs positives! ) ce qui est assez rare au cinéma, et cela fait du bien surtout en ce moment!

Je regrette néanmoins quelques facilités scénaristiques (la fugue de Léa étant très mal annoncée et trouvant difficilement sa place dans le reste du récit) et aussi des personnages secondaires mal exploités. Le plus important tourne autour du noyau familial (le grand-père, sa femme, et les 3 petits-enfants).

Néanmoins, « Avis de mistral » donne furieusement envie de partir en vacances, appuyé par une bande son très éclectique (des chants provenciaux à Simon and Garfunkel, en passant par Coldplay).

email
Scénario 75%
Réalisation 80%
Acteurs 90%
Décors 92%
Appréciation globale 83%
Vote final

"Avis de mistral" est un film qui sent bon, et qui fait du bien... Malgré quelques maladresses, la mise en scène et le jeu d'acteurs se révèle convaincant! Un bon film à voir avant les vacances!

Note finale 84%
Note des Lecteurs
1 votes
82