Nos avis Ciné

Au poste : Une nouvelle fantaisie burlesque signée Dupieux (Disponible en DVD le 14 novembre)


 Un poste de police. Un tête-à-tête, en garde à vue, entre un commissaire et son suspect.
  • Réalisateur(s): Quentin Dupieux
  • Acteurs principaux: Benoît Poelvoorde, Grégoire Ludig, Marc Fraize
  • Date de sortie: 04/07/2018 et disponible en dvd le 14/11/2018
  • Nationalité: Française

Cinéaste à part dans la production hexagonale, Quentin Dupieux n’a pas son pareil pour réaliser des comédies burlesques, décalées et grinçantes. « Au poste » est déjà le sixième film de Dupieux. Après un premier raté (Steak), Quentin Dupieux s’est véritablement révélé avec « Rubber », une comédie innovante qui mettait en scène un pneu tueur. Ni plus, ni moins. Dupieux a su enchaîner avec d’autres films moins percutants mais tout aussi intéressants (Wrong, Wrong cops, Réalité). Avec « Au poste ! », Dupieux réalise son premier vrai film français (les autres étant des co-productions internationales), mais aussi son premier film nocturne et tourné en intérieur, contrairement là encore à ses précédents films essentiels tournés en extérieur.

 

 

Véritable défi pour Quentin Dupieux de réhabiliter également la parole avec des dialogues bien plus nombreux que dans ses précédents films américains. Le scénario du film nécessitait évidemment la parole, avec ce face à face entre un flic (Benoît Poelvooerde) et un suspect accusé du meurtre (Grégoire Ludig). Bénéficiant d’une durée exceptionnellement courte (1h13), « Au poste ! » se présente d’abord comme un interrogatoire classique, où un policier pose des questions à un suspect, qui se défend. Sauf que très vite, Quentin Dupieux tord la réalité par petites touches, en incluant du burlesque : un agent de police avec un oeil flouté, ou encore le personnage de Ludig mangeant une huître avec la coquille. Le film va loin, très loin même, dans l’absurde hilarant. Dupieux déploie un scénario aux multiples facettes, qui fait des allées et venues entre le passé (les faits qui ont commis au « crime ») et le présent (l’interrogatoire). En se plaçant parfois dans l’étrangeté en particulier dans la photographie relativement sombre, « Au poste ! » est une comédie salvatrice et originale qui n’hésite pas à réinventer l’humour français en partant vers des pistes surprenantes. En témoigne ce final qu’on qualifierait de déconcertant et qui démontre l’allégorie du monde du spectacle, pour le plus grand plaisir du spectateur qui se voit être baladé de bout en bout. Si le film se suit aisément sur une durée très courte, « Au poste ! » délivre une bonne dose d’humour et de dérision, aidé par la force de frappe comique (et cosmique) de Benoît Poelvoorde et le talent de l’ancien humoriste du Palmashow Grégoire Ludig, qui vient d’être pré-sélectionné aux César 2019 dans la catégorie du meilleur espoir masculin.

 

 

email
SCENARIO 82%
MISE EN SCENE 76%
ACTEURS 85%
PHOTOGRAPHIE 82%
HUMOUR 86%
APPRECIATION GENERALE 80%
Vote final

Cinéaste atypique dans la comédie française, Quentin Dupieux retrouve la force comique de ses premiers films (en particulier "Rubber"). Avec "Au poste !", il signe une comédie burlesque bourrée d'originalité et qui saura vous surprendre avec un final pour le moins inattendu (peut-être le meilleur twist final de l'année). Une comédie française culottée et réussie !

Note finale 81%