Nos avis Ciné

Apollo 18, c’est un peu Brokeback Mountain, sur la lune.



Apollo 18, c’est l’histoire de … :

L’histoire de 3 mecs qui sont tout le temps ensemble, qui sont astronautes. Bien sur, ils sont envoyés sur la lune. Bon, déjà, pour un film d’horreur ça change de la maison hantée, c’est déjà pas mal. Car le lieu est un peu éculé, voir lessivé…

Le réalisateur, Gonzalo Lopez-Gallego, qui est plutôt adepte du thriller s’essaye à l’épouvante. Pourquoi pas après tout. Il nous propose donc une mission secrète de la NASA que de gentils pirates ont mis à disposition sur internet. Du coup, on a un film genre Cloverfield ou encore Le projet Blair Witch, caméra à l’épaule, et archive oblige, image vieillie qui saute. Ah qu’il était loin le temps de la HD.

Apollo 18, il ne restera pas dans les annales.

En effet, le scénario est assez simpliste, et ne casse pas trois pattes à un canard. Les personnages deviennent intéressants uniquement lorsqu’ils pètent un câble. Les « aliens » sont vraiment heu… Nazes ? Et oui, des cailloux qui se transforment en araignées. Youpi, ça fait vraiment peur. Et en plus, c’est pas cool, car les vilains cailloux ils font des nécroses, qui donnent un croisement entre une MST et la gangrène de Requiem For a Dream.

Mais, la folie touchant les protagonistes est vraiment bien interprétée, et c’est ce qui fait le plus peur dans ce film.

Conclusion :

Mais bon, pour un dimanche premier janvier, pour cuver, c’est très bien. Et comme c’est soft, vous pouvez très bien regarder ça avec une personne sensible, pour une tentative d’approche. Mais, la première partie est un peu chiante. Mais le film est suffisamment court pour éviter d’être trop ennuyeux. Et il y a quand même la trame de fond à sauver, pourquoi n’allons nous plus sur la lune, ça reste plus convaincant que Paranormal Activity.

Et petite note, pour un effet plus réel au documentaire, ils devraient zapper le générique final pour les cascadeurs, effets spéciaux et autre…
Mais au fait, WTF la country dans le générique ?

email

  • Les films d’horreur dans l’espace, c’est tout de meme vu et revu !

  • Oui, les Cube, Aliens… Mais sur la lune, c’est déjà plus rare, en tout cas, dans ma filmo, je placerais celui ci et le Méliès lunaire : )