Nos avis Ciné

Annabelle : Même pas peur !


John Form est certain d’avoir déniché le cadeau de ses rêves pour sa femme Mia, qui attend un enfant. Il s’agit d’une poupée ancienne, très rare, habillée dans une robe de mariée d’un blanc immaculé. Mais Mia, d’abord ravie par son cadeau, va vite déchanter.
Une nuit, les membres d’une secte satanique s’introduisent dans leur maison et agressent sauvagement le couple, paniqué. Et ils ne se contentent pas de faire couler le sang et de semer la terreur – ils donnent vie à une créature monstrueuse, pire encore que leurs sinistres méfaits, permettant aux âmes damnées de revenir sur Terre : Annabelle…

  • Réalisateur(s): John R. Leonetti
  • Acteurs principaux: Annabelle Wallis, Ward Horton, Alfre Woodard
  • Date de sortie: 08/10/2014
  • Nationalité: Américaine
Une bande-annonce qui en montre trop !

Une bande-annonce qui en montre trop !

 

Un peu plus d’an après le plutôt réussi « Conjuring : les dossiers Warren » qui a cartonné au box-office, le méconnu John R.Leonetti, peu habitué à la réalisation, s’empare de la terrifiante poupée Annabelle, aperçue seulement deux fois dans « Conjuring ». C’est donc un mix entre un préquel (où les actions se passent avant les évènements dfu film original) et un spin-off (film dérivé de l’univers du film original). Ce mélange des genres est une idée originale en tout cas de faire un film sur un objet possédé. Il faut remonter à la célèbre poupée Chucky qui se situait dans un humour trash réjouissant !

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il y’a des bonnes idées de cinéma dans « Annabelle », avec l’utilisations de plans-séquences intéressants et effrayants qui plonge le spectateur dans le film, des angles novateurs et certains plans fixes qui vous glace le sang) mais le peur que l’on pourrait avoir dans certaines scènes est largement éventée pour toute personne ayant vu la bande-annonce, qui en montre beaucoup trop. Presque toutes les scènes effrayantes y sont, et si c’est souvent le gros souci pour la plupart des films qui sortent en salles aujourd’hui, pour les films d’horreur, c’est encore plus embêtant ! 

Suggérer plutôt que montrer...

Suggérer plutôt que montrer…

 

Pour « Annabelle », John Leonetti fait le choix plutôt judicieux de suggérer l’horreur au lieu de montrer véritablement. Malheureusement, le film laisse un arrière-goût de déjà-vu. Après « Insidious », « Paranormal activity » et « Conjuring », « Annabelle » n’apporte rien de nouveau, et même si le film est plaisant à regarder, il n’a pas grand chose d’original, et repose uniquement sur cette poupée au faciès à la fois juvénile et effrayant. Le fait que cette poupée ne bouge jamais est finalement en soi une bonne idée (même si certains seront déçus)

La bande-son ressemble beaucoup à « Insidious », mais là aussi reste un cran en-dessous de son modèle. Les deux acteurs principaux ont aussi un jeu trop basique, c’est ce que j’appellerai des acteurs interchangeables, et n’apporte rien  de plus au film. Bref, au final un film qui ne restera pas dans les mémoires à cause d’une sensation de déjà-vu et d’un manque d’originalité.

email
SCENARIO 57%
MISE EN SCENE 79%
ACTEURS 43%
BANDE SONORE 64%
APPRECIATION GENERALE 66%
Vote final

Même si certaines scènes et certains plans peuvent vous glacer le sang, "Annabelle" n'apporte qu'assez peu d'originalité dans le propos, et donne l'impression de déjà-vu, pas aidé, il est vrai, par des acteurs interchangeables et peu attachants!

Note finale 61%