Animation

Snoopy et les peanuts : Enfantin


Snoopy, Charlie Brown, Lucy, Linus et le reste du gang bien aimé des « Peanuts » font leurs débuts sur grand écran, comme vous ne les avez jamais vus auparavant, en 3D ! Charlie Brown, le loser le plus adorable qui soit, se lance dans une aventure héroïque, tandis que son plus fidèle compagnon, Snoopy, s’élance dans les airs à la poursuite de son ennemi juré le Baron Rouge.

  • Réalisateur(s): Steve Martino
  • Acteurs principaux: les voix de Noah Schnapp, Bill Melendez, Francesca Capaldi
  • Date de sortie: 23/12/2015
  • Nationalité: Américaine
Charlie Brown et Snoopy !

Charlie Brown et Snoopy !

Tout a donc commencé le 2 Octobre 1950 où Charles Schulz crée l’univers de Charlie Brown et de son fidèle compagnon à quatre pattes Snoopy. Apparus initialement sous la forme d’un court de quatre cases, les aventures des deux compagnons inséparables continuèrent jusqu’à la mort de son auteur en 2000. Entre temps, de nombreux dessins animés destinés à la télévision ont été crées, ainsi que quatre films d’animation destinés au cinéma. Pour célébrer les 65 ans d’existence de Charlie Brown (et le premier depuis 35 ans), c’est le fils du dessinateur Craig Schulz qui a travaillé sur un scénario avec son propre fils Bryan, et chosit Steve Martino (fan de la première heure de la bande dessinée) ainsi que le studio Blue Sky à la production (connu pour sa saga « L’âge de glace », mais aussi « Rio » ou encre « Horton »).

La mission principale des fils du dessinateur, ainsi que de Steve Martino furent d’abord de transcrire l’univers de la bande dessinée en une version en relief. Et l’on peut dire que cet esthétisme très cartoonesque se révèle assez joli à l’oeil. Si je dois préciser que j’ai vu ce film dans sa version 2d, « Snoopy et les peanuts » dégage un certain charme mêlant dessin au crayon et relief, qui contraste avec l’animation trop tape à l’oeil et manquant d’âme. Malheureusement, cette production animée clairement calibrée pour être un film familial pour les vacances d’hiver manque d’équilibre dans ses sketchs. La faute à un scénario qui s’éparpille beaucoup trop en petits sketchs trop souvent insignifiants, et le film ne parvient pas à se fixer sur des enjeux clairement définis. Du coup, ce procédé provoque pas mal d’ennui chez les spectateurs adultes ou aguerris qui auront tout de même parfois le sourire aux lèvres devant certaines situations. Mais à la différence des enfants qui y trouveront généralement leur compte dans ce film attachant prônant des valeurs de courage qui mêle le rêve (celui de Snoopy qui rêve de sauver son âme sœur du fameux avion le Baron Rouge), les grands auront du mal à trouver un réel intérêt à ce film, la faute à un manque total de second degré dans ce film, à contrario de plusieurs films d’animation qui délivre un double message pour les adultes qui aurait pu le rendre passionnant.

En réalité, « Snoopy et les peanuts » est surtout un film très enfantin, fait pour des enfants de par son univers tendre, pacifique, et qui change radicalement de certaines productions animés parfois trop violentes. Même si le spectateur adulte aura du mal à dégager des séquences précises du film tant le film manque de structure et de cadre, et qu’il manque aussi une certaine prise de risque de Steve Martino dans sa mise en scène, le film traite de thémathiques intemporelles et universelles liés à l’enfance (la timidité maladive associé à la maladresse de son héros Charlie Brown, la vénalité précoce par des séances de psychologie de Lucy, le courage de Snoopy, l’acceptation des différences). Au final, le film est loin d’être inoubliable pour les grands qui s’ennuieront des gags répétitifs et de cet univers assez enfantin avec des scènes faisant figure de remplissage, mais qui se raccrocheront seulement au caractère attachant de l’ensemble. Néanmoins, ce film amusera en grande partie les enfants, disons entre 3 et 12 ans, pas plus.

 

snoopy1

 

 

email
SCENARIO 56%
MISE EN SCENE 64%
PERSONNAGES 71%
BANDE SON 61%
GRAPHISME 67%
APPRECIATION GENERALE 54%
Vote final

Au final, le film est loin d'être inoubliable pour les grands qui s'ennuieront des gags répétitifs et de cet univers assez enfantin avec des scènes faisant figure de remplissage, mais se raccrocheront au caractère attachant de l'ensemble. Néanmoins, ce film amusera en grande partie les enfants, disons entre 3 et 12 ans, pas plus.

Note finale 62%