Animation

Les pingouins de Madagascar : Sur-vitaminé


Vous pensiez connaître les Pingouins de Madagascar ? Pourtant, les quatre frères cachent un lourd secret. Ils sont en fait… agents secrets ! Pour sauver le monde du terrible Docteur Octavius, les pingouins devront s’associer à la très chic organisation de la North Wind menée par le superbe husky au nom classé secret.

  • Réalisateur(s): Simon J.Smith, Eric Darnell
  • Acteurs principaux: les voix de :Tom McGrath, Chris Miller, Christopher Knights
  • Date de sortie: 17/12/2014
  • Nationalité: Américaine
Un film sur-vitaminé pour un résultat mitigé...

Un film sur-vitaminé pour un résultat mitigé…

 

Après la mode des suites à n’en plus finir, on assiste de plus en plus à une nouvelle mode, celle des spin-off ! Après « Annabelle » (dérivé de « Conjuring ») et avant « Les minions » (dérivé de « Moi, moche et méchant » et qui sortira en juillet 2015), nous retrouvons donc « les Pingouins de Madagascar » issus du film du même nom. Dans l’univers Dreamworks que j’apprécie particulièrement, « Madagascar » fait pourtant partie des franchises que j’aime le moins, préférant de loin « Kung fu panda », « Dragons », « Shrek » ou encore « Mr Peabody ». Néanmoins, le troisième volet de « Madagascar » très rythmé m’avait réconcilié avec cette franchise. Il me tardait donc de découvrir si ce spin-off allait poursuivre cette voie là.

Le film est en fait, divisé en deux parties. Dans les 40 premières minutes, on découvre l’enfance des pingouins et comment le personnage de Soldat a rejoint le groupe. De cette première partie naît beaucoup d’originalité (la présence de l’équipe documentaire qui joue un rôle dans la fiction) et porté par un rythme survitaminé, parvient à rendre le film plutôt addictif, avec certaines scènes très drôles quand elles mettent en scène la présence ou la trace humaine dans la vie des animaux (je repense notamment à la scène du distributeur de biscuits salés, incontestablement la plus drôle du film). Malheureusement, après une halte de ville en ville assez embalante, le film perd peu à peu de son intérêt, à cause principalement de son scénario. En effet, dans la seconde partie du film, « Les pingouins de Madagascar » semble pomper toutes les idées du scénario qu’avait étayé « Moi, moche et méchant 2 », soit la transformation des pingouins et d’autres animaux en monstres avec comme volonté de détruire le monde. Non seulement, cette idée a déjà été vue, mais elle est amenée avec beaucoup de subtilité et d’humour que dans « Moi, moche et méchant 2 ». Le film part alors dans une sorte de « James Bond » qui ne semble pas être maîtrisé de bout en bout, et qui parait parfois assez redondant.

De plus, c’est un peu un raz de bol que j’adresse là aux films américains, et particulièrement aux films d’animation : Par pitié, arrêtez de vous mêler dans la vie politique française, ça n’a rien à faire dans un film pour enfants !! (Je pense à la phrase de Commandant : « Non, pas en France, ils vont nous assommer avec leurs impôts! ») Bref, je trouve ça complètement nul..

En dehors de ça, on retiendra un film soigné dans la mise en scène et dans les effets animés, même si je n’ai pas vu ce film en 3D, on peut deviner qu’elle aurait sans douté été réussie.

Un méchant plutot convaincant...

Un méchant plutot convaincant mais aux motivations déjà vues…

email
SCENARIO 58%
MISE EN SCENE 73%
PERSONNAGES 84%
BANDE SON 65%
HUMOUR 69%
APPRECIATION GENERALE 64%
Vote final

Si "Les Pingouins de Madagascar" est un film qui ravira les enfants et les fans de la franchise "Madagascar", le film est à moitié réussi. Après une première partie addictive et riche en gags, la seconde partie patine un peu niveau scénario, en reprenant sensiblement le même que "Moi, moche et méchant 2" avec moins de subtilité et d'humour.

Note finale 68%