Actualités

Intouchables : 12,08 millions d’entrées [Actu]


Intouchables, les actus

12,08 millions d’entrées en 5 semaines

18e succès au box office français (devant Le jour le plus long)

Intouchables

 

Jugé raciste et choquant aux Etats-Unis

Si la critique française a été indulgente envers Intouchables, les Etats Unis n’accueillent pas aussi bien ce film français classé dans le top 5 au rang mondial depuis sa sortie.

Variety (magazine spécialisé) commence sa critique comme suit : « Bien qu’ils ne soient pas connus pour leur subtilité, les co-réalisateurs et co-scénaristes Eric Toledano et Olivier Nakache n’ont jamais produit un film aussi choquant que « Intouchables », qui met en avant un racisme digne de l’Oncle Tom qui a, on l’espère, définitivement disparu des écrans américains ».

Puis poursuit : « Driss n’est traité que comme le singe d’un spectacle de cirque, avec toutes les associations racistes de ce terme, expliquant au blanc coincé comment s’amuser en remplaçant Vivaldi par « Boogie Wonderland » et lui montrant comment bouger sur le dancefloor ».

Le magazine salue la prestation de l’acteur Omar Sy mais regrette cependant que son rôle soit truffé de clichés et autres préjugés.

 

>> Et vous, qu’en pensez-vous? Intouchables est-il a ce point stéréotypé? Peut-il être décrit comme raciste?

Pour ma part, en lisant les propos détenus par le Variety, je trouve que ce sont eux qui formulent une forme de raciste en ne pouvant s’imaginer qu’un noir et un blanc puissent être amis. En ne pensant qu’un noir et un blanc doivent se « contenter » d’avoir une relation esclave/maître.

Doit-on y voir une once de jalousie par des américains peu ravis de voir un film français dans les rangs du top mondial?

 

Intouchables, le commencement :

France Télévisions a programmé le documentaire « Intouchables, la véritable histoire – A la vie, à la mort » le mardi 13 décembre à 23h05.

Proposé par Mireille Dumas et réalisé par Jean Pierre Devillers et Isabelle Cottenceau.

>>> Tous à vos postes!

 

 

email

  • Miss_Kan

    J’ai personnellement du mal à comprendre cet engouement.
    C’est un peu l’effet mouton injustifié : (

  • LadyK

    En France c’est souvent comme ca … C’est tout ou rien.
    Je crois que les français ont du mal à se faire une opinion (quand il s’agit du cinéma, je ne m’interpose pas dans le reste ^^).
    Beaucoup attendent de voir si un film marche avant d’aller le voir. Auquel cas on peut se demander les réelles motivations …

  • @Miss_Kan: Je pense exactement pareil : effet mouton ^^
    @LadyK: Oui, c’est dingue ce phénomène, comme s’il fallait qu’un film soit extrèmement vu pour qu’il soit bon …

  • LadyK

    Si seulement c’était le cas que pour le cinéma … 😉

  • Kefka

    Injustifié, pas vraiment, en tous cas pas à mon sens ;). Le film sort dans une période pas forcément rose un peu partout en Europe, et au sein d’un contexte social délicat, et le film (que je trouve excellent au demeurant : sincère, touchant, drôle, mais ça n’engage que moi 😉 ) est une réponse tout en douceur et en légèreté. Après, bien entendu, on pourra toujours s’interroger sur l’ampleur du succès (« méritait »-il autant d’entrées, peut-être pas, mais le succès doit rarement au mérite), mais ce serait prendre un raccourci un peu trop facile que de dire que le succès du film repose sur un effet « mouton », parce que si on veut par là, tout bouche-à-oreille (du plus petit au plus grand) peut être vu comme un effet « mouton »…

    Quant aux motivations sur le « pourquoi les français se déplacent-ils en masse pour ce film ? », évidemment compte énormément le « j’ai adoré ce film, faut vraiment que tu ailles le voir » (je fais partie du lot 😉 ), mais à la limite, quelle est la différence entre écouter ce genre d’avis et lire une critique ? Et puis, bien que son succès soit démentiel, on ne peut pas dire que les autres films français sortis au même moment ou un peu avant (pas après, comme « L’Ordre et la Morale ») aient mal fonctionné. Maintenant, un film comme « Polisse » aborde un sujet beaucoup trop délicat pour attirer aussi massivement les spectateurs, quand bien même son succès est incontestable. « Intouchables » est sorti au bon moment avec le thème parfait (sans sacrifier la qualité, car encore une fois, de mon point de vue, en dehors de toute perplexité quant à son succès, je trouve que c’est un très bon film, une très bonne comédie), au moment où les gens ont grand besoin d’optimisme et d’évasion…

    (désolé pour le pavé indigeste…)

  • Kefka

    Enfin (après j’arrête, parce que je vais passer pour le farouche défenseur du film, ce que je ne suis pas 😉 ), je ne trouve pas que la presse ait spécialement été indulgente envers le film. Dans l’absolu, ça se rapproche beaucoup de ce qui était arrivé avec « Le Fabuleux Destin d’Amélie Poulain » ou « Les Choristes » : ce sont des oeuvres qui ont touché, au-delà de leur « simple » condition de film, au-delà de leurs faiblesses ou leur côté peut-être un brin suranné. Et la critique l’a bien salué, sans se montrer forcément complaisante. Et pour le coup, je trouve l’avis de « Variety » proprement scandaleux : qu’on n’aime pas l’aspect naïf du film, je le comprends tout à fait. Mais le taxer de raciste, c’est fort (« Amélie Poulain » avait subi le même genre de critiques, sans déconner….)

  • Perso, le côté touchant, j’ai pas vu, mais moi dès que ça taille dans le stéréotype, car oui, le film en est plein, j’adore et je ris.
    Je n’ai pas vu de racisme au travers de ce film, et je pense qu’Omar est suffisamment intelligent pour s’en apercevoir et refuser ce film s’il y en avait eu…

    Donc Variety devrait se contenter de s’emerveiller devant Transformers et laisser le cinema aux autres…

  • LadyK

    Le problème étant que les américains ont achetés les droits pour refaire le film « à leur sauce » … doit-on prévoir un gros robot dans le rôle d’Omar Sy? (troll inside ^^)

    Sinon pour ce qui est du cinéma en France, il faut bien avouer (et tu le dis toi même Kefka) que les gens y vont parce qu’on leur conseil (avis d’amis, critique etc), ils n’y vont pas d’eux même!

    Perso j’y suis allé voir dès le début, sans avoir vu la bande-annonce et j’ignorais qu’il s’agissait d’un film comique … je pensais à un film tragique, moralisateur. A la sortie j’ai vraiment apprécié le film, mais je n’ai pas du tout eu ce que j’espérais avoir.

  • En même temps, c’est un peu la société occidentale qui veut ça. Le classicisme est de mise, et il est de bon ton d’apprécier ce que la majorité apprécie, mais pourquoi s’émerveiller devant la minorité…

    Mais là n’est pas la question..

  • Content qu’il ait dépassé le navet de Dany Boose.

  • J’ai vu le film en avant première alors même que les medias n’en parlaient pas. C’est donc sans a priori que j’y suis allée. Et cela a été une excellente surprise.

  • C’est bien mal comprendre le film que de le qualifier de raciste… Je pense que les américains font des films bien plus racistes notamment en stéréotypant les arabes de terroristes.
    Intouchables est pour moi un film qui donne de l’espoir en montrant la possibilité d’une vraie relation amicale entre 2 personnes complètement opposées de par leur couleur de peau, leur éducation, leur niveau social, leurs bras etc…

    Variety émet une critique infondée qui n’est que le reflet de leurs propres préjugés ! Cela dit, l’histoire américaine est différente de la notre. Variety oublie de se décentrer et ferait mieux d’arrêter de regarder son nombril d’américain.